Hollywood fin prêt pour les Oscars

  • A
  • A
Hollywood fin prêt pour les Oscars
@ REUTERS
Partagez sur :

Le film Démineurs part favori pour la cérémonie dimanche soir.

Tapis rouge déroulé, statues géantes d'Oscars installées, tables de gala dressées... Hollywood est fin prêt à recevoir la fine fleur du cinéma américain pour la grande fête annuelle des Oscars. La cérémonie devrait voir le film Démineurs de la réalisatrice Kathryn Bigelow triompher.

Les acteurs Steve Martin et Alec Baldwin présenteront la soirée. Ils auront la lourde tâche de succéder à l'acteur australien Hugh Jackman, qui avait emballé le public l'an dernier dans ses habits de Monsieur Loyal, et réussi à faire remonter l'audience de la soirée, en chute libre depuis quelques années.

Regardez le sketch d'introduction de Hugh Jackman :





















Pour contribuer encore à raviver l'intérêt des spectateurs, l'Académie des Arts et des Sciences du cinéma, organisatrice des Oscars, a fait passer cette année de cinq à dix le nombre de titres sélectionnés pour l'Oscar du meilleur film. Mais malgré cette ouverture, un favori s'est clairement détaché du lot, ces dernières semaines : Démineurs, un drame viril et chargé d'adrénaline signé Kathryn Bigelow, racontant le quotidien de trois soldats démineurs en Irak.

Regardez la bande annonce de Démineurs :

Son plus sérieux concurrent est la fresque en 3D Avatar de James Cameron, qui rêve d'ajouter quelques Oscars à ses fabuleuses recettes mondiales de 2,5 milliards de dollars, qui en font le film le plus lucratif de l'histoire. Le duel entre les deux films, sélectionnés chacun dans neuf catégories, notamment celles de meilleur film et meilleur réalisateur, est pimenté en outre par les liens étroits unissant Kathryn Bigelow, 58 ans, et James Cameron, 55 ans, qui furent mari et femme entre 1989 et 1991. Mais le duel, selon les augures d'Hollywood, devrait tourner à l'avantage de Kathryn Bigelow, fortement pressentie pour devenir la première femme de l'histoire des Oscars à remporter le trophée de la meilleure réalisation.

Un Razzie et un Oscar pour Bullock ?

La course pour la statuette de la meilleure actrice, dans laquelle Sandra Bullock partait favorite pour le drame The Blind Side, s'est en revanche resserrée ces derniers jours, au profit des autres prétendantes, Carey Mulligan, Meryl Streep, Gabourey Sidibe et Helen Mirren. Si Sandra Bullock est finalement récompensée par l'Oscar, elle réussira un doublé insolite à Hollywood : celui de recevoir le même week-end la plus prestigieuse des récompenses et... la moins recommandable. L'actrice a en effet reçu samedi soir le "Razzie Award" de la pire interprétation de l'année pour la comédie All about Steve.

Les dés semblaient jetés en revanche pour Jeff Bridges, meilleur acteur pour Crazy Heart, et pour les meilleurs seconds rôles Christoph Waltz (Inglourious Basterds) et Mo'Nique (Precious).

Les Français

Plusieurs Français sont en lice, parmi lesquels Jacques Audiard avec Un Prophète, l'un des favoris pour l'Oscar du meilleur film étranger, Alexandre Desplat pour la musique de Fantastic Mr. Fox, ou les deux courts métrages d'animation French Roast et Logorama. Un autre Français pourrait remporter un Oscar, comme coproducteur du grand favori Démineurs. Mais il ne sera pas sur la scène du Kodak Theater en cas de victoire du film, car il a été interdit de cérémonie par l'Académie des Oscars. Cette dernière l'a sanctionné pour avoir envoyé un message aux votants, les appelant à préférer son film à Avatar, une pratique formellement interdite.