Harry Potter 7 : les fans sous le charme

  • A
  • A
Harry Potter 7 : les fans sous le charme
@ Warner Bros Pictures
Partagez sur :

Les lecteurs de la saga saluent un grand respect de l’histoire initiale, malgré quelques lenteurs.

Harry Potter et les Reliques de la Mort ne sort que mercredi en France. Mais certains fans de la première heure du célèbre sorcier ont déjà vu le long-métrage, grâce à plusieurs avant-premières organisées en France.

L’ambiance du livre est là

Et les premiers avis sont plutôt positifs. Sur le site de La Gazette du Sorcier, ils sont ainsi nombreux à saluer le respect de l’histoire. "On retrouve la même ambiance pesante que dans le livre, ça ne m’était pas arrivé depuis le deuxième film", raconte ainsi une des utilisatrices du site. "La trame est très bien respectée. C'est parfois même relaté à la réplique près ! Je suis étonnée du résultat".

Des avis d’autant plus satisfaisants pour David Yates, le réalisateur, qu’il n’a pas toujours vécu une grande histoire d’amour avec les lecteurs de la première heure. Ces derniers lui ont ainsi reproché un Harry Potter et le Prince de Sang-mêlé, le sixième volet, trop éloigné du roman, avec de nombreuses scènes rajoutées ("Il avait trahi l'esprit du roman, c'était impardonnable").

Les lenteurs pardonnées

Les médias anglo-saxons avaient pour leur part noté une certaine lenteur dans le film. Les lecteurs aussi ont parfois eu un sentiment d’ennui, "mais d'un côté, ils n'ont fait que respecter le livre", souligne un internaute sur le forum Allociné. Le début du septième tome démarre en effet assez lentement, avec moins d’action que lors des précédents épisodes.

Les fans les plus pointilleux ont tout de même noté les quelques incohérences, faites souvent de détails, comme un personnage qui ne réagit pas exactement comme dans le livre, ou un geste qui n’intervient pas précisément au bon moment. Des petites choses qui ne devraient pas cependant gêner les non-accros du sorcier. "Et s’ils ne comprennent rien, ils n’ont qu’à lire les livres", rétorque malicieusement un utilisateur de la Gazette du Sorcier.

Et Dumbledore ?

Seul détail qui semble gêner certains lecteurs, l’absence de Dumbledore. "Son passé est quasiment passé sous silence", déplore ainsi un internaute. Le septième livre est en effet très centré sur la personnalité du directeur de l'école des sorciers, qui se révèle plus complexe que prévu. "Peut-être qu'ils en parleront dans la partie deux", espère un fan.

Car certains s‘inquiètent déjà du contenu du dernier film. "C’est la grosse interrogation", explique un lecteur. "Si elle dure également 2h30, en comptant 30 minutes pour la scène à la banque des sorciers, quelques moments intermédiaires et l'épilogue, il va rester 1h30 qui sera pris uniquement par la bataille de Poudlard, et j'ai peur que ça soit totalement disproportionné".

Le combat final entre Voldemort et Harry Potter, dénouement ultime de la saga, conviendra-t-il aux 400 millions de lecteurs ? Réponse en France le 13 juillet.