Harrison Ford défie Insoupçonnable

  • A
  • A
Harrison Ford défie Insoupçonnable
@ METROPOLITAN FILM EXPORT
Partagez sur :

Cette semaine Droit de passage et Insoupçonnable se partagent les têtes d’affiches

Droit de passage, de Wayne Kramer, avec Harrison Ford.

Les États-Unis sont une terre d'espoir pour des milliers d'émigrés de toutes origines. Mais l'espoir a un prix. Certains obtiendront un droit de séjour et se feront naturaliser au terme d'un long processus bureaucratique; d'autres attendront d'être régularisés dans ce pays où tout est à vendre. Max Brogan est un agent des Services d'Immigration de Los Angeles. Sa mission : appliquer les lois américaines. Brogan a entre ses mains le sort de milliers d'hommes et de femmes en quête d'une vie meilleure.

Insoupçonnable, de Gabriel Le Bomin, avec Laura Smet.

Lise et Sam, la petite trentaine, forment un couple qui joint difficilement les deux bouts, vivant principalement des revenus de la jeune femme, hôtesse dans un club privé. Leur vie bascule le jour où Henri, veuf et notable local, tombe amoureux de Lise et la demande en mariage. En accord avec Sam, qui devra désormais se faire passer pour son frère, celle-ci accepte, voyant là l'occasion rêvée de dépouiller Henri de sa fortune. Les deux jeunes gens découvrent donc un monde a priori idyllique, mais dont ils ne soupçonnent ni les haines ni les rancoeurs, à commencer par la sourde rivalité qui oppose Henri à son frère Edouard.

L'heure du crime, de Giuseppe Capotondi, avec Filippo Timi.

Sonia est femme de ménage dans un hôtel. Guido est un ancien policier, qui travaille désormais comme gardien. Leurs chemins se croisent lors d'un speed dating. Ils se parlent à peine, mais sont tout de suite attirés l'un par l'autre. Petit à petit, ils apprennent à se connaître et Guido l'invite dans la villa où il travaille.

Cellule 211, de Daniel Monzón Avec Vicente Romero.

Juan est un jeune maton. Par zèle, il visite la prison un jour avant son affectation. Sa bonne volonté ne sera par récompensée : c’est justement ce jour-là que les prisonniers du Quartier de Haute Sécurité ont choisi pour organiser une mutinerie. Une seule chance de survie s’offre à lui : se faire passer pour un prisonnier nouvellement incarcéré.