Guerre et paix au cinéma

  • A
  • A
Guerre et paix au cinéma
@ DR
Partagez sur :

Hors-la-loi raconte la guerre d’Algérie, tandis que Julia Roberts trouve la paix intérieure.

Hors-la-loi, de Rachid Bouchareb, avec Bernard Blancan, Roschdy Zem et Sami Bouajila.

Avant même sa sortie dans les salles, Hors-la-loi avait créé la polémique. D’abord lors de sa projection au Festival de Cannes au printemps dernier, certains dénonçant une vision erronée de l’histoire. Le réalisateur Rachid Bouchareb a ensuite été accusé, ces jours-ci, de contrefaçon par deux scénaristes. Le sujet de Hors-la-loi, la guerre d’Algérie, n’en reste pas moins brûlant. Le film retrace la vie de trois frères : Messaoud, qui s’engage en Indochine, Abdelkader, qui prend la tête du mouvement pour l’indépendance de l’Algérie et Saïd, qui fait fortune dans les bouges et les clubs de boxe de Pigalle.

Mange, prie, aime, de Ryan Murphy, avec Julia Roberts, Billy Crudup et Javier Bardem.

Aux Etats-Unis, le livre Mange, prie, aime d’Elizabeth Gilbert est un véritable phénomène. Entre roman et conseils en développement personnel, ce témoignage s’est vendu à 8 millions d’exemplaires. Il n’en fallait pas plus à Hollywood pour s’approprier l’histoire et en faire une agréable comédie romantique, portée par l’une des spécialistes du genre Julia Roberts. Après un divorce difficile, Liz Gilbert décide de prendre une année sabbatique et de changer de vie. Elle part d’abord en Italie, pour manger et retrouver l’appétit, puis en Inde, pour prier, et enfin à Bali, pour réapprendre à aimer.

Resident Evil : Afterlife, de Paul W.S. Anderson, avec Milla Jovovich , Boris Kodjoe et Wentworth Miller.

Resident Evil : Afterlife est sans conteste le film d’action de la semaine, idéal pour s’en prendre plein les yeux (il est d’ailleurs diffusé en 3D dans certaines salles). Milla Jovovich remet sa panoplie d’Alice, en lutte avec Umbrella Corporation. L’héroïne poursuit son voyage à la recherche de survivants et d'un lieu sûr où les mener. Cette quête les mène à Los Angeles mais ils constatent très vite que la ville est infestée par des milliers de morts-vivants. A noter au casting la présence de Wentworth Miller, le héros de la série Prison Break.

Pauline et François, de Renaud Fely, avec Laura Smet, Yannick Renier et Léa Drucker

Après être surtout apparue en une des magazines people, Laura Smet revient en cette fin d’année sur le devant de la scène cinématographique. Dans Pauline et François, elle joue le premier rôle, celle d’une femme un peu paumée qui a perdu son mari un an plus tôt. Elle quitte la ville pour s’installer chez Catherine, et remarque très vite son frère, François.

Simon Werner a disparu..., de Fabrice Gobert, avec Ana Girardot, Serge Riaboukine et Laurent Capelluto.

Sélectionné dans la sélection Un Certain Regard lors du dernier Festival de Cannes, Simon Werner a disparu... a fait sensation sur la Croisette. Et en particulier pour sa bande de jeunes et prometteurs comédiens. Le réalisateur a voulu mélanger les genres, en faisant un mixe du polar, du film de société et du teen-movie. Lors d’une soirée bien arrosée, des adolescents découvrent dans la forêt un corps enfoui dans les broussailles. Quinze jours plus tôt, au lycée Léon Blum, un élève de Terminale C, Simon Werner manque à l’appel. Des traces de son sang sont retrouvées dans une salle de classe.