Gérard du cinéma : les nominés sont...

  • A
  • A
Gérard du cinéma : les nominés sont...
Arielle Dombasle est la seule à concourir pour le "Gérard de l’actrice qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari".@ Maxppp
Partagez sur :

Le 14 mai et pour la 7e année d'affilée, la cérémonie récompensera le pire du cinéma français.

Monica Bellucci, Jean Reno, Mathilde Seigner, Judith Godrèche et Franck Dubosc comptent parmi les acteurs en lice pour le "Gérard du désespoir", l'un des prix potaches et parodiques des "Gérard du Cinéma" décernés à Paris le 14 mai, en direct sur Paris Première.

"A Cannes, les acteurs vont monter les marches. A Paris, les 'Gérard' vont descendre les acteurs!", promet l'Académie des Gérard qui organise cette 7e cérémonie destinée à récompenser le "pire du 7e art", à la manière des "Razzie Awards" américains.

Le "Gérard du film" met en compétition "Les Bien-aimés" de Christophe Honoré, "Comme un chef" de Daniel Cohen, "La Croisière" de Pascale Pouzadoux, "Hollywoo" de Frédéric Berthe, "La Guerre des boutons" de Yann Samuell et "La Nouvelle guerre des boutons" de Christophe Barratier. Pour le "Gérard de l'acteur qui ferait bien d'arrêter de se la jouer et d'apprendre à jouer tout court", sont nommés Tomer Sisley, Jean-Paul Rouve, Anna Mouglalis, Eric Cantona et Louis Garrel.

Pour le "Gérard du film tellement riche en sucre, en miel et en guimauve que si t'as le malheur d'avoir pris du pop-corn, t'es sûr de dégueuler dans le seau", sont en lice "La Délicatesse" avec Audrey Tautou, "Ma Part du gâteau" avec Karine Viard, "Le Fils à Jo" avec Gérard Lanvin, "Mon Père est une femme de ménage" avec François Cluzet et "Monsieur papa" avec Kad Merad.

Victime de prédilection des prix "Gérard  qui récompensent aussi "le pire de la télévision", Arielle Dombasle est la seule nommée pour le "Gérard de l'actrice qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari".