François Damiens : "surtout, ne pas essayer de faire rire à tout prix"

  • A
  • A
François Damiens : "surtout, ne pas essayer de faire rire à tout prix"
Partagez sur :

CINEMA - L’acteur, connu pour ses canulars, joue les doublures pour la justice dans le film Je fais le mort. 

Il s’est fait connaître pour ses caméras cachées sous le nom de François l’Embrouille. A 40 ans, l’acteur belge François Damiens a déjà une belle carrière derrière lui : à l’affiche d’OSS 117, de Taxi 4, ou encore du Petit Nicolas, il sera dans Je fais le mort, le 11 décembre et dans Suzanne, le 18 décembre, deux films, aux registres opposés. Dans Je fais le mort, comédie de Jean-Paul Salomé, il incarne, aux côtés de Géraldine Nakache et de Lucien Jean-Baptiste, un acteur au creux de la vague qui, pour remonter la pente, accepte une offre peu commune du Pôle emploi : faire le mort pour la justice lors de reconstitutions de vraies scènes de crime.

Une doublure qui ne manque pas de devenir rapidement énervante, avec sa manie de pinailler :

Tais-toi et fais le mort. Le problème de ce personnage, c’est qu’il triche avec lui-même, et donc avec les autres. Résultat, il est frustré, il a toujours son mot à dire sur tout. Il prend finalement beaucoup trop de place puisqu’il pense qu’en retournant sur la reconstitution du meurtre, il va être traité comme sur un plateau de cinéma, mais tout le monde s’en fiche. On lui demande seulement de se taire et de faire le cadavre.

Damiens

© Diaphana Distribution

"C’était compliqué de ne pas rigoler sur le tournage" confie l’acteur qui explique aussi avoir toujours observé les acteurs de second plan avec attention sur les plateaux : "frustrés, ils en font des caisses pour se faire remarquer. " "Ça se traduit par de petites choses ", affirme encore François Damiens, évoquant des comportements de stars… même à la cantine. 

L’acteur  raconte avec dérision les comportements des acteurs de second rang sur les plateaux de cinéma :

"Je tiens à rester le plus ridicule." Côté humour, François Damien "préfère rire quand on ne peut pas rire explique-t-il, aller le plus loin possible, sans jamais pourtant devenir méchant. Quand il fait des canulars par exemple, il tient à rester plus ridicule que la personne piégée mais, dit-il, ce n’est pas toujours possible… "

Dans Suzanne, un film dramatique réalisé par Katell Quillevéré, François Damien joue un homme veuf, qui élève seul ses deux filles. Les film sortira le 18 décembre.

Je fais le mort, de Jean-Paul Salomé, avec François Damiens, Géraldine Nakache, et Lucien Jean-Baptiste. Sortie le 11 décembre.

Suzanne, de Katell Quillevéré, avec François Damiens, Sara Forestier et Adèle Haenel. Sortie : 18 décembre.