Sony va diffuser The Interview pour Noël

  • A
  • A
Sony va diffuser The Interview pour Noël
Partagez sur :

CINÉMA - Victime d'un piratage, officiellement pour l'inciter à renoncer à ce film, Sony Pictures va finalement distribuer cette satire.

Victime d'une opération de piratage sans précédent fin novembre, Sony Pictures n'avait pas tardé à annoncer qu'il renonçait à sortir le film The Interview, L'interview qui tue qui français. Un long métrage satirique qui tournait en dérision le régime totalitaire nord-coréen et qui serait la cause de l'attaque informatique. Mais après plusieurs jours de tergiversations, le studio hollywoodien a finalement décidé de le diffuser dans quelques salles de cinéma et en VOD. Il faut dire que Sony Pictures n'avait plus grand chose à perdre, une bonne partie de ses coulisses ayant été révélées en ligne. D'autant que le film bénéficie désormais d'un "buzz" sans précédent.

>> LIRE AUSSI - Piratage de Sony : on refait le film

Obama était pour sa sortie. Au-delà de ces raisons, Sony Pictures peut ainsi se racheter une image. Car le studio avait été publiquement vilipendé par Barack Obama. Le président américain avait estimé que Sony Pictures Entertainment (SPE) avait commis "une erreur" en annulant la sortie en salles de L'interview qui tue. "Nous ne pouvons pas avoir une société dans laquelle un dictateur quelque part peut commencer à imposer une censure ici aux Etats-Unis", avait insisté le président américain. "Nous n'avons pas capitulé", avait répliqué le patron du studio, Michael Lynton.

Au final, le film sortira bien le 25 décembre aux Etats-Unis mais dans seulement quelques salles, et non au niveau national. "L'interview qui tue! va sortir en exclusivité le 25 décembre", le jour initialement prévu pour son arrivée sur les écrans, a écrit sur Twitter Le Plaza Atlanta, salle d'art et d'essai du sud des Etats-Unis, ajoutant qu'il sera "l'un des quelques cinémas du pays à projeter le film".

Barack Obama n'a pas tardé à faire savoir qu'il se félicitait de cette décision. "Comme le président l'a clairement dit, notre pays croit dans la liberté d'expression et dans le droit à la libre expression artistique", a affirmé mardi soir un porte-parole de la Maison Blanche, Eric Schultz. "La décision de Sony (...) va permettre au public de se faire sa propre opinion sur le film et nous saluons celà".

>> LIRE AUSSI - Le piratage de Sony vire au bras-de-fer diplomatique

23.12.Seth.rogen.James.Franco.Cindy.Ord.GETTY.IMAGES.NORTHAMERICA.AFP.640.640.

© Cindy Ord/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Mais au fait, c'est quoi ce film ?The Interview est une comédie satirique qui raconte un complot fictif de la CIA pour assassiner le leader nord-coréen Kim Jong-Un. L'agence américaine dépêche en Corée du Nord deux faux journalistes charger d'éliminer le dictateur. Cette satire a été qualifiée "d'acte de terrorisme" par la Corée du Nord, dictature dans laquelle l'Etat organise un véritable culte du chef.

Le duo incarné par Seth Rogen et James Franco promet un long métrage qui ne fait pas dans la finesse. Leur dernière association remonte au film C'est la fin (This is the end en VO), qui raconte la fin du monde à Hollywood. Les deux compères ont également joué ensemble dans Délire Express, une histoire de marijuana abandonnée sur une scène de crime et qui vaut au duo de se retrouver poursuivis par des tueurs en série.

Pour vous faire votre propre opinion, voici la bande-annonce de L'interview qui tue :