Festival de Cannes : le jury dévoilé

  • A
  • A
Festival de Cannes : le jury dévoilé
Nicole Kidman sera membre du festival de Cannes cette année, aux côtés de Steven Spielberg, Daniel Auteuil ou encore Chirstoph Waltz
Partagez sur :

Nicole Kidman, Ang Lee ou encore Daniel Auteuil seront cette année membres du Jury à Cannes.

Casting de premier choix cette année encore pour le 66e festival de Cannes, qui se déroulera du 15 au 26 mai. On savait déjà qu’Audrey Tautou serait la maitresse de cérémonie et que Steven Spielberg présiderait le jury. Sur Europe 1 mercredi, Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes a dévoilé la liste des jurés de la 66e édition.

Un parterre de stars autour de Spielberg. L'actrice australienne Nicole Kidman, les acteurs français Daniel Auteuil et autrichien Christoph Waltz ou encore le réalisateur taïwanais Ang Lee ont été retenus pour entourer le président du Jury, Steven Spielberg. Le réalisateur américain sera entouré au total de quatre femmes et quatre hommes, parmi lesquels encore les réalisateurs taïwanais Ang Lee et le Roumain Cristian Mungiu.

affiche festival de cannes
Un "mélange de cinéphilie". "La coutume est d'avoir toujours quatre hommes et quatre femmes. On voulait de grandes personnalités pour entourer Steven Spielberg", détaille Thierry Frémaux, délégué général du festival de Cannes, au micro d'Europe 1. "Nous sommes contents de voir qu'il y a à la fois des gens très populaires, comme Nicole Kidman, le réalisateur taïwanais Ang Lee ou encore Daniel Auteuil, et qu'on a également des gens qui incarnent des auteurs, comme la réalisatrice japonaise Naomi Kawase, ou le Roumain Cristian Mungiu. Tout cela va vers un mélange de cinéphilie, de générosité. Et dernière chose, importante à dire : il est impossible de dire, et moi-même je ne peux pas le deviner, ce que quelqu'un que l'on connait comme artiste sera comme spectateur."

Les membres du Jury :

Nicole Kidman. Couronnée d'un Oscar en 2003 pour "The Hours", l'actrice australienne est venue plusieurs fois à Cannes, comme en 2001 présenter "Moulin Rouge" de Baz Luhrmann. En 2003, elle défendait "Dogville" du Danois Lars von Trier et l'an dernier "Paper boy" de Lee Daniels. Après "Stoker" du Coréen Park Chan-Wook, dans les salles françaises le 1er mai, on la verra à la fin de l'année dans le très attendu biopic "Grace de Monaco" d'Olivier Dahan.

Daniel Auteuil. L'acteur et réalisateur français a reçu le prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 1996 pour "Le Huitième Jour", ex-aequo avec Pascal Duquenne. Deux fois César du meilleur acteur pour "Jean de Florette" (1987) et "La fille sur le pont" (2000), il a reçu en 2005, le prix du cinéma européen pour son interprétation dans "Caché" de Michael Haneke.

Christoph Waltz. A 56 ans, l'Autrichien était inconnu du grand public jusqu'en 2009 et son rôle d'officier SS dans "Inglourious Basterds" de Quentin Tarantino qui lui a valu le prix d'interprétation masculine à Cannes et l'Oscar du meilleur second rôle. C'est encore grâce à Quentin Tarantino qu'il a reçu cette année l'Oscar du meilleur second rôle pour "Django Unchained".

Ang Lee. Le réalisateur taïwanais Ang Lee a reçu deux fois l'Oscar du meilleur film, en 2006 pour "Le secret de Brokeback Mountain" et cette année avec "L'odyssée de Pi". Il s'était rendu célèbre en 2000 grâce à "Tigre et dragon".

Cristian Mungiu. Le Roumain Cristian Mungiu a raflé la Palme d'Or à Cannes en 2007 pour "4 mois, 3 semaines, 2 jours". Il est revenu sur la Croisette l'an dernier avec "Au-delà des collines".

Vidya Balan. Elle est l'une des actrices indiennes les plus en vue à Bollywood, une présence qui illustre le choix des organisateurs du Festival de Cannes de célébrer cette année sur la Croisette le centenaire du cinéma indien.

Lynne Ramsay. Réalisatrice britannique, elle avait présenté en 1999 son premier long métrage, "Ratcatcher", au Festival de Cannes dans la section Un Certain Regard. Elle était revenue en 2002 à Cannes avec "Morvern Callar", puis en 2011 "We need to talk about Kevin". Cette année, son court métrage "Swimmer" figure dans la sélection de la Quinzaine des réalisateurs.

Naomi Kawase. La réalisatrice japonaise n'est pas non plus une inconnue à Cannes, où elle a obtenu en 1997 la Caméra d'Or récompensant une première oeuvre pour "Suzaku" et le prestigieux Grand prix en 2007 pour "La forêt de Nogari". Elle a également présenté "Hanezu" au festival en 2011.