Festival de Cannes : demandez le programme

  • A
  • A
Festival de Cannes : demandez le programme
Le Palais des festivals.@ Reuters
Partagez sur :

CINÉMA - Jusqu'au 25 mai, la Croisette est en émoi avec le 67e Festival de Cannes. Voici le menu.

Incontournable du mois de mai, le Festival de Cannes est cette année encore très attendu. Cette 67e édition ouvre ses portes mercredi soir pour douze jours de fête du cinéma, avec le très attendu et déjà contesté, "Grace de Monaco" et Nicole Kidman pour assurer une montée des marches glamour, présenté hors compétition. Voici le programme de la quinzaine.

>> Suivez en direct dès 19h l'ouverture du Festival de Cannes en cliquant ici

EN COMPETITION

Sils Maria d'Olivier Assayas

Saint Laurent de Bertrand Bonello

Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan

Maps to the Stars de David Cronenberg

Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Mommy de Xavier Dolan

Captives d'Atom Egoyan

Adieu au langage de Jean-Luc Godard

The Search de Michel Hazanavicius

The Homesman de Tommy Lee Jones

Futatsume No Mado de Naomi Kawase

Mr. Turner de Mike Leigh

Jimmy's Hall de Ken Loach

Foxcatcher de Bennett Miller

La Meraviglie (La Merveille) d'Alice Rohrwacher

Timbuktu (Le Chagrin des oiseaux) d'Abderrahmane Sissako

Relatos Salvajes (Wild Tales) de Damien Szifron

HORS COMPÉTITION

Grace de Monaco d'Olivier Dahan (film d'ouverture)

L'Homme qu'on aimait trop d'André Téchiné (France).

Gui Lai de Zhang Yimou

Dragons 2 de Dean DeBlois

SÉANCES DE MINUIT

Pyo Jeok (The Target) de Chang

The Salvation de Kristian Levring

The Rover de David Michôd

SÉANCES SPÉCIALES

Les Ponts de Sarajevo d'Aida Begic, Leonardo Di Costanzo, Jean-Luc Godard, Kamen Kalev, Isild Le Besco, Sergei Loznitsa, Vincenzo Marra, Ursula Meier, Vladimir Perisic, Cristi Puiu, Marc Recha, Angela Schanelec, TeresaVillaverde

Of Men and War (Des Hommes et de la guerre) de Laurent Bécue-Renard

El Ardor de Pablo Fendrik

Géronimo de Tony Gatlif

Maïdan de Sergei Loznitsa

Eau argentée, Syrie autoportrait (Silvered Water, Syria Self-Portrait) d'Ossama Mohammed

Red Army de Gabe Polsky (Etats-Unis – Russie).

Caricaturistes-Fantassins de la démocratie de Stéphanie Valloatto

The Owners d'Adilkhan Yerzhanov

UN CERTAIN REGARD

Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger, Samuel Theis (film d'ouverture)

Jauja (Paradis terrestre) de Lisandro Alonso

La Chambre bleue de Mathieu Amalric

Incompresa (L'Incomprise) d'Asia Argento

Titli de Kanu Behl

Eleanor Rigby de Ned Benson

Bird People de Pascale Ferran

Lost River de Ryan Gosling

Amour fou de Jessica Hausner 

Charlie's Country de Rolf de Heer 

Snow in Paradise d'Andrew Hulme

Dohee-Ya (A Girl at my Door) de July Jung 

Xenia  de Panos Koutras

Run de Philippe Lacôte

Feher Isten de Kornel Mundruczo

Turist (Force majeure) de Ruben Ostlund

Hermosa Juventud de Jaime Rosales

Fantasia de Chao Wang

The Salt of the Earth (Le Sel de la terre) de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado

Loin de son absence de Keren Yedaya

QUINZAINE DES RÉALISATEURS

Bande de filles (Girlhood) de Céline Sciamma (film d'ouverture)

Queen and Country de John Boorman

Les Combattants (Love at First Fight) de Thomas Cailley

Whiplash de Damien Chazelle

Gett (Gett, The Trial of Viviane Amsalem) de Ronit et Shlomi Elkabetz

These Final Hours de Zak Hilditch

Mange tes morts (Eat Your Bones) de Jean-Charles Hue

At Li Layla (Next to Her) d'Asaf Korman

Tu dors Nicole de Stéphane Lafleur

Refugiado de Diego Lerman

Cold in July de Jim Mickle 

Kkeut-Kka-Ji-Gan-Da (A Hard Day) de Seong-Hun Kim

Kaguya-hime no Monogatari (The Tale of Princess Kaguya) d'Isao Takahata

Pride de Matthew Warchus

Alleluia de Fabrice Du Welz

National Gallery de Frederick Wiseman 

Catch Me Daddy de Daniel Wolfe

SEMAINE DE LA CRITIQUE

Faire l'amour de Djinn Carrenard (film d'ouverture)

When Animals Dream (Nar Dyrene Drommer) de Jonas Alexander Arnby

Self Made (Boreg) de Shira Geffen 

Hope de Boris Lojkine 

Gente de Bien de Franco Lolli

It Follows de David Robert Mitchell

Piu Buio di Mezzanotte (Darker than Midnight) de Sebastiano Riso 

The Tribe (Plemya) de Myroslav Slaboshpytskiy

En gras, les films français