Fabien, 20 ans, handicapé et héros du film De toutes nos forces

  • A
  • A
Fabien, 20 ans, handicapé et héros du film De toutes nos forces
Fabien Héraud et Jacques Gamblin sont le fils et le père dans le film De toutes nos forces.
Partagez sur :

RENCONTRE - Fabien Héraud a décroché le premier rôle dans le film de Nils Tavernier, en salles mercredi. Il raconte son expérience au micro d’Europe1. 

C’est une vidéo qui a fait basculer la vie de Fabien Héraud. "Un clip qu’il avait réalisé avec une bande de copains, où on le voyait déconner avec son fauteuil", explique le réalisateur Nils Tavernier, qui a sillonné la France pendant près de cinq mois et visité 170 établissements pour trouver l’acteur principal de son nouveau film, De toutes nos forces, sorti mercredi. C’est comme ça que Fabien Héraud, 20 ans, handicapé et amateur est devenu acteur professionnel, en incarnant Julien, ce jeune homme handicapé moteur qui pousse son père à faire avec lui l’Ironman de Nice, l’une des épreuves sportives la plus éprouvante qui soit.

>>> Découvrez la bande-annonce du film de Nils Tavernier :

 

>>> Nous avons demandé à Fabien Héraud de nous raconter son expérience, du casting au tournage :

•  Le casting. Au début, Fabien Héraud a simplement participé à un casting, mais pas sérieusement, presque pour rigoler. "Au bout de deux mois, Nils n’avait pas encore trouvé celui qui allait avoir le rôle, donc il nous a demandé de faire des vidéos. J’en ai fait une, un peu en speed, où je déconnais avec mon fauteuil en faisant des dérapages.  Et il a vu ma pêche. Ce qui l’a touché je pense, c’est qu’à un moment je suis tombé par terre, et que j’avais encore le sourire."

•  Le coaching. Ensuite tout s’est accéléré, il y a eu d’autres castings, à Paris, et puis le tournage. Pour entrer dans la peau de Julien, le garçon du film, Fabien Héraud a suivi quatre mois de coaching. Surtout pour travailler sur les sentiments "pour arriver à être juste", explique-t-il. Fabien Héraud se sentait très différent de Julien sur le plan émotionnel. "Parce que je suis quelqu’un de plutôt  souriant, je ne m’énerve pas souvent, je préfère discuter avec les gens.



Fabien, 20 ans, handicapé et héros du film De...par Europe1fr

• Le tournage. Ça a donc été un défi pour moi, et ce que j’ai bien aimé, c’est jouer quelqu’un que je ne suis pas : en m’énervant, en montrant la colère, en fuguant même dans le film, et ça je ne l’ai jamais vraiment vécu. Par contre ce qu’on a en commun, c’est la détermination.  Moi j’aime bien aller de l’avant, me fixer des objectifs."

•  Le regard sur le film. Aujourd’hui, il ne regrette pas l’expérience, d’abord parce qu’il a découvert le monde du cinéma, mais aussi pour le message du film qui permet "d’oublier le handicap". Et lui-même le confie : "Pour moi, je ne suis pas handicapé." C’est la force du film selon Fabien Héraud, en ça qu’il est "énorme". A l’écran, "on oublie le handicap et on voit une personne avant tout."Le défi pour Fabien Héraud, c’était "de montrer la réalité tout en oubliant le fauteuil et le handicap, grâce à la grande détermination de Julien. Le personnage ne veut pas rester chez lui toute sa vie à ne rien faire. Il a des objectifs, il a la pêche. Il a envie de faire quelque chose et il le montre à ses parents. Grâce à ça, il arrive aussi à réunir toute sa famille. C’est bouleversant", confie l’acteur. 

•  La vie aujourd’hui. De la détermination, Fabien Héraud n’en manque pas. Il vient de passer son permis, dans un véhicule où tout est adapté. "Au début, mes parents, et mon entourage ne croyait pas que j’allais y parvenir. Mais j’ai réussi à le prouver. Je l’ai eu."   

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

TÉMOIGNAGES - De toutes nos forces : handicapés, ils ont été bouleversés

CŒUR TENDRE - Le dernier rôle (amoureux) de James Gandolfini