Embouteillage dans les cinés en 3D

  • A
  • A
Embouteillage dans les cinés en 3D
@ MAXPPP
Partagez sur :

La multiplication des films en 3D pose un problème d'agenda aux salles de cinéma.

Après Avatar cet hiver, ce sont pas moins de trois films en 3D relief qui déboulent pratiquement au même moment au cinéma. Alice au pays des merveilles le 24 mars, Dragons le 31 mars et Le choc des Titans le 7 avril, des sorties rapprochées qui provoquent des embouteillages dans les salles équipées en numérique.

Premier arrivé, premier servi : le film de Tim Burton sort mercredi dans 741 salles dont 300 le projetteront en relief. Le dernier né des studios DreamWorks et le film de Louis Leterrier devront donc se partager les salles restantes, après d'âpres négociations avec les circuits de distribution.

Pour Dragons, elles sont encore en cours. "Ca se discute au jour le jour", explique DreamWorks. "Nous avons des exigences, nous ne voulons pas brader le film. Nous souhaitons qu'il soit diffusé en 3D à toutes les séances". Le choc des Titans devrait se contenter de la 2D pour la majorité des séances.

Trop peu de salles équipées

Pourquoi un tel engouement ? Le succès mondial du film de James Cameron pousse les studios hollywoodiens à tourner de plus en plus en 3D relief. Investir dans le numérique est donc devenu indispensable pour faire face à la déferlante.

Mais trop peu de cinémas ont abandonné la pellicule 35 mm au profit du tout numérique : sur près de 5.500 salles en activité, un millier seulement sont équipées en numérique et parmi ces dernières, une sur deux peut faire des projections en 3D - qui nécessitent des lunettes et parfois un écran spécial.

REAGISSEZ - Préférez-vous les films en 3D ?