Elizabeth Taylor est morte

  • A
  • A
Elizabeth Taylor est morte
Elizabeth Taylor est décédée à l'âge de 79 ans, après 69 ans de carrière.@ REUTERS
Partagez sur :

L’actrice, légende du cinéma, a succombé à une insuffisance cardiaque à l’âge de 79 ans.

Ses yeux améthyste ont marqué le cinéma. Elizabeth Taylor, actrice légendaire, est morte mercredi à l’âge de 79 ans, a annoncé son agent par communiqué.

"L'actrice légendaire, la femme d'affaires, la courageuse militante Elizabeth Taylor est morte paisiblement aujourd'hui à l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles", annonce le communiqué. "Elle était entourée de ses enfants, Michael Wilding, Christopher Wilding, Liza Todd et Maria Burton", précise-t-on . Elle laisse aussi dix petits-enfants et quatre arrière-petits-enfants.

La mort d'Elizabeth Taylor a été annoncée en direct sur ABC :

"Son esprit restera toujours avec nous"

Liz Taylor avait été admise à l'hôpital il y a six semaines pour une insuffisance cardiaque, un problème de santé auquel elle avait été confrontée à plusieurs reprises au cours de ces dernières années. Dans le texte publié par son agent, son fils Michael Wilding rend un vibrant hommage à sa mère, "une femme extraordinaire, qui a vécu pleinement sa vie, avec passion, humour et amour. En dépit du désespoir que suscite chez nous sa disparition, elle qui nous était si proche et si chère, nous serons toujours inspirés par sa contribution permanente" à un monde meilleur.

"Sa remarquable filmographie, ses succès continus en tant que femme d'affaires et son courageux et inlassable combat contre le sida, tout cela nous rend incroyablement fiers de tout ce qu'elle a accompli", poursuit-il. "Nous savons, simplement, que le monde est devenu meilleur grâce à maman. Son héritage restera bien vivant, son esprit sera toujours avec nous et nous porterons toujours son amour dans nos coeurs", conclut-il.

Des rôles mythiques

Ses rôles légendaires, dans Cléopâtre, La Chatte sur un toit brûlant, ou encore Qui a peur de Virginia Woolf ?, ont marqué l’histoire du 7e Art.

Mais sa vie privée pétrie de drames et de passions - elle a eu sept maris - a elle aussi participé à la légende. Elle avait notamment formé un couple mondialement célèbre avec l’acteur Richard Burton.

Une femme engagée

"C’était la dernière légende vivante d’Hollywood. Elle était et elle avait le sentiment très net d’être la dernière légende d’Hollywood, raconte le journaliste Henri-Jean Servat au micro d'Europe 1. "Elle se comportait comme si elle était dans la vie, à chaque seconde, l’impératrice vivante d’Hollywood", souligne-t-il. "Ce qui est regrettable, c’est qu’à la fin de sa vie, elle finissait par jouer Elizabeth Taylor. Elle est devenue une vedette des pages people de magazines alors qu’en fait c’était une actrice formidable, qui a eu des Oscars. Ce n’était pas une actrice de comédie, elle excellait dans le drame, le drame romanesque, les comédies romantiques. Elle n’a jamais été drôle à l’écran mais jamais elle n’a été une mauvaise actrice", poursuit Henri-Jean Servat.

"Tous ceux qui aiment le cinéma, le vrai beau cinéma hollywoodien fantasque, avec ses frasques et avec ses fastes vénèrent Elizabeth Taylor. C’est une actrice qui les a fait rêver, qui les a amusés. Elizabeth Taylor doit rester dans l’histoire comme Cléopâtre et comme la femme qui a initié le combat d’Hollywood en faveur des victimes du sida. C’est à elle qu’on le doit. Pour que Hollywood s’engage, donne de l’argent milite et se mobilise en faveur des victimes du sida", conclut-il.

Très affectée par la mort de l'acteur Rock Hudson en 1985, la star avait créé, la même année, la Fondation américaine pour la recherche pour le sida, AmFAR, maladie dont il est mort. Un combat qui révèle sa fidélité en amitié. Ainsi, son attachement à Michael Jackson, mort en 2009, était sans bornes.