Des Français dans le film de Ridley Scott

  • A
  • A
Des Français dans le film de Ridley Scott
@ MAXPPP/Capture d'écran YouTube
Partagez sur :

INFO E1 - Ils figurent parmi les 331 internautes-contributeurs au film Life in a Day.

Quatre Français ont été sélectionnés parmi les internautes-contributeurs du film Life in a Day, d’après des informations obtenues vendredi par Europe1.fr. Ils figurent donc parmi les 331 "coréalisateurs" de ce long-métrage réalisé par Kevin MacDonald, metteur en scène du Dernier roi d’Ecosse, à partir de 4.500 heures d’images envoyées depuis 192 pays. A la clé pour ces quatre vidéastes amateurs, leur nom au générique d’un film projeté au festival de Sundance puis dans les salles de cinéma.

Tout était parti d’un appel du réalisateur Ridley Scott, qui avait proposé en juillet dernier aux internautes du monde entier de filmer leur quotidien et de le mettre en ligne sur Youtube. L’objectif du projet Life in a day ("Un jour dans la vie") est de "documenter une journée, à travers le regard de gens du monde entier". Le jour choisi pour l’expérience était le 24 juillet 2010.

Christophe Querry, artiste français de 43 ans, fait partie des heureux contributeurs, grâce à sa vidéo Matin soleil, qui le montre dans sa salle de bain le matin, se préparant devant le miroir, puis échauffant sa voix. "C’est une vidéo au propos plutôt léger, divertissant, même si elle raconte la solitude d’un artiste, et son rituel quotidien", confie-t-il à Europe1.fr.

"J’ai su hier que le film avait été utilisé pour le montage final, et que j’avais le statut de coréalisateur, ça m’a fait très plaisir". Et de formuler un souhait pour le montage final : apparaître en "fil rouge" du film. Mais Christophe Querry, qui a tourné sa vidéo chez lui, à Dijon, reste modeste : "je n’ai pas coréalisé le film, mais j’ai quand même conçu ma vidéo de façon à ce que ça puisse être utilisé de façon récurrente dans un film plus long".

Regardez le film de Christophe Querry :

Unique personnage de son film, il sait qu’il apparaîtra physiquement dans le long-métrage de Kevin MacDonald, même s’il ne sait pas comment sera utilisée sa contribution. "Au moins, je sais qu’on me verra en gros plan dans le film", lance avec humour celui qui a travaillé sur son court-métrage avec son amie Hélène Possetto. Une belle récompense, pour un travail bénévole : "un professionnel reconnu qui apporte son regard sur votre travail, ça reste une rencontre, et c’est ça la récompense".

Avant tout, Christophe Querry adhère à la philosophie du projet auquel il participe : "ce que j’aime, c’est le côté universel. Ridley Scott a même fourni des caméras dans des pays en développement. Le plaisir, c’est de retrouver ce qu’était le cinéma au départ, c'est-à-dire un art sans frontière", se réjouit-il. Un petit regret tout de même : "J’aurais bien aimé qu’une partie du budget soit consacrée à rencontrer tous les autres contributeurs", confie-t-il.

Au final, 80.000 contributions ont été envoyées par les internautes du monde entier. Le montage du film est désormais terminé. Le film sera diffusé en avant-première au festival du film de Sundance, le 27 janvier prochain, et en simultané sur YouTube, sous-titré en 25 langues. Le long-métrage de 90 minutes sortira ensuite au cinéma. En attendant, un site Internet a été consacré à l’évènement.