Depardieu, Ben Affleck ou les bonobos

  • A
  • A
Depardieu, Ben Affleck ou les bonobos
@ Montage photos Premiere.fr / Reuters
Partagez sur :

SORTIES CINE - Un thriller familial, Ben Affleck en chômeur, et un documentaire à l'affiche.

Je n'ai rien oublié de Bruno Chiche avec Gérard Depardieu, Niels Arestrup, Françoise Fabian, Nathalie Baye et Alexandra Maria Lara. Conrad, touché par la maladie d’Alzheimer, perd peu à peu la mémoire. Mais, parallèlement, de son esprit émerge un passé contrariant pour la riche famille Senn et son prince héritier, Thomas, dont il était si proche. Un thriller familial qui repose sur un face à face inédit entre deux géants du cinéma français, Gérard Depardieu et Niels Arestrup, librement adapté du roman de Martin Suter, Small World.

Tous les soleils de Philippe Claudel avec Stefano Accorsi, Clotilde Courau, Anouk Aimée. Alessandro, professeur italien de musique baroque, vit à Strasbourg avec sa fille de 15 ans et son frère Crampone, un anarchiste déjanté qui ne cesse de demander le statut de réfugié politique depuis que Silvio Berlusconi est au pouvoir. Accaparé par ces deux derniers, Alessandro a fait une croix sur sa vie amoureuse. Mais au moment où sa fille découvre les premiers émois de l'amour, lui aussi fait une rencontre inespérée.

The Company Men de John Wells, avec Tommy Lee Jones, Ben Affleck, Chris Cooper. Un bon travail, une famille merveilleuse et une Porsche : Bobby Walker vit en plein rêve américain. Jusqu’au jour où se retrouve au chômage, tout comme ses deux collègues. Ils sont alors confrontés à une profonde remise en cause de leur quotidien, mais aussi de leur statut de maris et de pères de famille. Bobby se retrouve obligé d’accepter un emploi dans le bâtiment pour le compte de son beau-frère.

Chez Gino de Samuel Benchetrit, avec José Garcia, Anna Mouglalis, Samuel Benchetrit. Gino, installé à Bruxelles depuis trente ans, tient une pizzeria achetée avec les économies de sa femme Simone. Sa vie est bouleversée par la nouvelle de la mort prochaine de son oncle d’Italie, un parrain de la mafia milliardaire. Une grosse part d’héritage est promise à Gino. Mais pour la toucher, il devra prouver à son oncle qu’il est devenu un redoutable parrain régnant sur toutes les pizzerias bruxelloises. Gino commande alors à un réalisateur un documentaire sur lui et sa famille censé les présenter comme des truands de grande envergure.

Bonobos, documentaire d'Alain Tixier. C’est le premier film grand public sur ces grands singes que le réalisateur a suivi dans les forêts de la République démocratique du Congo. Menacés par les guerres dévastatrices dans cette région et par le braconnage, il en resterait entre 5.000 et 10.000 en RDC. Alain Tixier, qui a souvent filmé les "Ushuaïa" de Nicolas Hulot, s'attache aussi aux pas de Claudine André qui a créé près de Kinshasa un sanctuaire pour ces primates, officiellement espèce protégée.