Cannes : le cru 2012 en cinq points

  • A
  • A
Cannes : le cru 2012 en cinq points
La 65e édition du festival de Cannes s'ouvre mercredi soir.@ REUTERS
Partagez sur :

ZOOM - Europe1.fr vous dit tout ce qu'il faut savoir avant l'ouverture du prestigieux festival.

Le tapis rouge est prêt à être foulé par le gratin du cinéma mondial, venu participer à la 65e édition du festival de Cannes qui s'ouvre mercredi soir. C'est Bérénice Béjo, la Peppy Miller de The Artist, qui déclenchera les festivités. Au programme pendant douze jours : 91 films, dont 22 en lice pour la Palme d'Or. La précieuse récompense sera décernée par le jury que préside le réalisateur italien Nanni Moretti. Europe1.fr vous livre les éléments principaux de cette édition.

Cannes, Monroe

© Photo by Otto L. Bettmann - Artwork: agence Bronx

Marilyn Monroe en guest-star. Elle n'est jamais venue à Cannes mais elle figure cette année sur l'affiche du festival. "Nous voulons célébrer l'icône absolue du glamour dans le temple du glamour absolu", a expliqué Thierry Frémaux, le délégué-général du festival. 50 ans après sa mort, cette consécration est donc un peu une revanche pour l'icône hollywoodienne, également boudée en son temps par les Oscars et aujourd'hui célébrée au cinéma et à la télévision.

le réalisateur brésilien walter salles

© REUTERS

Le retour en force de l'Amérique latine. Le cinéma latino-américain fait son grand retour au festival, avec des films dans chacune des sélections, après une quasi-absence l'an dernier. Au menu : le très attendu Sur la route, du Brésilien Walter Salles, d'après le roman culte de Jack Kerouac. Le Mexicain Carlos Reygadas sera également en lice pour la Palme d'Or avec Post tenebra lux. Dans la sélection de la Quinzaine des réalisateurs, pas moins de sept des 19 films sélectionnés viennent d'Amérique du Sud, une quasi-hégémonie dans cette section parallèle née en mai 1968, et qui se distingue par sa liberté d'esprit.

La bande-annonce de Sur la route :





robert pattinson twilight

© Mario Anzuoni/Reuters

Une nouvelle génération à l'œuvre. Adulés par les ados, ils se lancent cette année dans des films un peu plus sérieux pour changer leur image de stars pour "midinettes". Zac Efron, révélé dans les films High School Musical, campe un journaliste The Paperboy, avec Matthew McConaughey, réalisé par Lee Daniels. Nicole Kidman figure également au générique de ce film qui traite de la peine de mort. Le vampire ténébreux de la série des Twilight, Robert Pattinson, joue quant à lui dans Cosmopolis, de David Cronenberg, adapté d'un roman sombre de Don Delillo.

La bande-annonce de The Paperboy :





image du film australien The Sapphires

© CAPTURE D'ECRAN DAILYMOTION

Le cinéma aborigène à l'honneur. En Australie, il n'y a pas que Crocodile Dundee et Nicole Kidman. Il y a aussi des réalisateurs comme Wayne Blair, qui présente The Sapphires, un film retraçant l'histoire d'une chanteuse aborigène qui se voit proposer d'aller divertir les troupes au Vietnam.

Un extrait de The Sapphires :





The Sapphires - Extrait 1 (VO)par PureCine

 
le réalisateur Dario Argento

© REUTERS

L'horreur sur tapis rouge. Le maître du film d'horreur de série Z, Dario Argento, propose hors compétition son Dracula en 3D, une première pour ce festival peu friand des films de genre. Ce passionné du gore, âgé de 71 ans, entend bien "donner une nouvelle vision, plus moderne, du vampire" en s'appuyant sur la 3D, "une grande découverte".

La bande-annonce de Dracula :