C'est le jackpot pour Intouchables

  • A
  • A
C'est le jackpot pour Intouchables
Partagez sur :

Le film avec Omar Sy et François Cluzet écrase la concurrence. Et rapporte très gros.

Intouchables termine haut la main en tête du box-office français de 2011 et s'offre le luxe d'écraser les super-productions américaines comme Harry Potter, Tintin et Twilight. Bien que sorti tardivement, le 2 novembre, le film d'Eric Toledano et Olivier Nakache a déjà réalisé près de 15,7 millions d'entrées en huit semaines.

Le film avec Omar Sy et François Cluzet n'égale pas encore les meilleures performances de l'histoire du cinéma en France. Titanic, l'œuvre de James Cameron, culmine encore en tête du classement avec  20,6 millions d'entrées, juste devant Bienvenue chez les Cht'is (20,4 millions).

Mais Intouchables s'en rapproche chaque jour un peu plus. Alors que son exploitation est loin d'être terminée, il a déjà pris le sixième rang des meilleures entrées depuis 1945, entre Autant en emporte le Vent et Il était une fois dans l'Ouest.

L'histoire vraie de Philippe Pozzo di Borgo et de son assistant Abdel, irrésistiblement incarnée par François Cluzet et Omar Sy, révélation de l'année, était encore disponible mercredi dans 898 salles et avait attiré 1,1 million de spectateurs supplémentaires en huitième semaine d'exploitation.

Le jackpot pour les acteurs et les producteurs

Un succès qui rapporte gros. Comme l'a révélé le Parisien, les acteurs phares du film ont réalisé une très bonne opération. François Cluzet et Omar Sy avaient respectivement obtenu des cachets de 800.000 et 500.000 euros pour leur prestation. Mais ce n'est pas tout. Ils avaient négocié un bonus sur les entrées : au-delà de 1,6 millions d'entrées, ils touchent chacun 10 centimes d'euros par billet vendu. Avec les 15,7 millions d'entrées déjà enregistrés, ils ont donc gagné 1,41 million d'euros supplémentaire.

Les auteurs et réalisateurs du film, Eric Toledano et Olivier Nakache, engrangent quant à eux 6% chacun sur les profits du film. D'après le quotidien, ils devraient toucher chacun entre 400.000 et 500.000 euros environ.

Pour les trois producteurs du film, c'est le jackpot : ils vont se partager plus de 4 millions d'euros.

Une association va aussi en profiter

Une association passera également de bonnes fêtes de fin d'année grâce à Intouchables. Philippe Pozzo Di Borgo avait réussi à négocier qu'on reverse une partie de l'argent à l'association Simon de Cyrène, qui aide les handicapés. L'organisation à but non lucratif doit toucher 5% des bénéfices et devrait obtenir au final près de 500.000 euros.

Enfin, la carrière internationale du film, qui commencera tout juste en janvier, va également permettre d'engranger des bénéfices. D'après Nicolas Duval, l'un des producteurs, "le film a été vendu pour la somme de 3,8 millions d'euros" à l'étranger. Intouchables avait été présenté en cours de post-production aux acheteurs internationaux lors du festival de Cannes en mai. Huit minutes pour séduire, qui avaient rempli leur office puisqu'il avait été acheté en Australie, en Europe et aux Etats-Unis --qui ont également acquis les droits de remake. Et sans compter les ventes de DVD dont TF1 a acquis les droits.