Bruel/Arcady : une histoire d’amitié

  • A
  • A
Bruel/Arcady : une histoire d’amitié
Partagez sur :

Patrick Bruel est de retour au cinéma dans le nouveau Arcady, le cinéaste qui l’a découvert.

1979, Alexandre Arcady réalise son premier film, Le Coup de sirocco. Parmi les seconds rôles, un certain Patrick Bruel, artiste débutant inconnu à l’époque, qui est avec ce long-métrage révélé au grand public.

L’Union sacrée, K... Ils ont depuis tourné trois autres films ensemble. Et 32 ans après leur première rencontre, ils retentent l’expérience, dans Comme les cinq doigts de la main qui sort mercredi. Derrière la caméra d’Alexandre Arcady, Patrick Bruel joue le rôle principal, Dan Hayoun, un brillant restaurateur pris dans les complexités d’une histoire familiale.

Patrick Bruel explique sur Europe 1, au micro de Marc-Olivier Fogiel, pourquoi il aime ce rôle :

Patrick Bruel avoue également avoir quelques similitudes avec son personnage. "Je sais ce que c’est que de prendre des responsabilités importantes par rapport à la famille. Je sais aussi ce que c’est que de devoir prendre une décision importante en 30 secondes, ou d’être léger quand il le faut".

Pour la suite, Patrick Bruel a une année 2010 plutôt chargée. Il fera son retour dès septembre sur les planches, dans la pièce Le prénom au Théâtre Edouard VII. Un nouvel album est également en préparation : "Je suis en train de finir de l’écrire pour pouvoir le présenter avant Noël, j’espère". Et entre le football et le poker, son été risque d’être assez sportif. "Je serai entre la Coupe du monde et Las Vegas, ça va être compliqué de gérer les deux !".