Bruce Willis vs Demi Moore

  • A
  • A
Bruce Willis vs Demi Moore
Partagez sur :

SORTIES CINE - Les deux acteurs font tous les deux leur retour au cinéma, dans deux comédies.

La Famille Jones de Derrick Borte, avec David Duchovny et Demi Moore

Demi Moore signe son retour au cinéma avec la comédie grinçante La Famille Jones, alors qu’elle était plus connue ces derniers mois pour ses frasques dans les magazines people ou sur Twitter. Elle y tient le rôle de Kate, incarnant avec Steve et ses deux enfants le modèle de la réussite à l’américaine. Sauf que cette famille Jones n’a rien de réel. Ils sont en fait des agents marketing, avec pour mission de donner envie d'acheter ce qu'ils possèdent. C’est ce qu’on appelle le marketing furtif. Et cela fonctionne très bien, jusqu'à ce que la vraie vie vienne s’immiscer dans leurs plans.

Red de Robert Schwentke, avec Bruce Willis, Morgan Freeman, Helen Mirren et John Malkovich

Comment tourner des films d’action quand on approche, doucement mais sûrement, de la soixantaine ? Bruce Willis a trouvé la solution : interpréter un retraité du CIA, qui doit inopinément reprendre du service. Franck, Joe, Marvin et Victoria ont tous les quatre du mal à décrocher, et s’ennuient dans leur maison de retraite. Alors, quand leur ancien employeur décide de les éliminer car trop compromettants, ils n’hésitent pas à reprendre les armes.

No et Moi de Zabou Breitman, avec Nina Rodriguez, Zabou Breitman, Bernard Campan et Julie-Marie Parmentier

Après le succès de ses trois précédents longs-métrages (Se souvenir des belles choses, L'Homme de sa vie et Je l'aimais), Zabou Breitman se remet à la réalisation pour No et Moi. Elle fait tourner l’un de ses acteurs fétiches, Bernard Campan, pour adapter le livre éponyme de Delphine Le Vigan. Lou, 13 ans, doit faire un exposé sur une jeune femme sans-abri, qu’elle a vu à la Gare d’Austerlitz. Elle a 18 ans, s’appelle No. Mais elle est imprévisible, elle a grandi dans les foyers et elle ne ressemble à personne. Un jour, elle disparaît. Lou part à sa recherche, et l’invite à vivre chez elle.

Mother & Child de Rodrigo Garcia, avec Naomi Watts, Annette Bening et Kerry Washington

A travers le destin de trois femmes très différentes, Rodrigo Garcia se penche sur le sujet délicat de l’adoption. Karen est tombée enceinte à l'âge de quatorze ans, et n’a eu d’autre choix que d’abandonner son enfant. Trente-cinq ans plus tard, Elizabeth, sa fille, est une brillante avocate, qui tombe enceinte sans vraiment s’y attendre. De son côté, Lucy voit enfin son rêve d'adopter un enfant se réaliser. Confrontées simultanément à d'importants choix de vie, ces trois femmes voient leurs destins se croiser de manière inattendue.

Inside Job de Charles Ferguson, avec Matt Damon

La crise mondiale a engendré pour des millions de personnes la perte de leur emploi et de leur maison. Au travers d'enquêtes approfondies et d'entretiens avec des acteurs majeurs de la finance et des personnalités politiques, le film retrace l'émergence d'une industrie sclérosée, et dévoile les relations nocives qui ont corrompu la politique, les autorités de régulation et le monde universitaire. Le tout est raconté par l'acteur Matt Damon.

Ce n'est qu'un début, documentaire de Jean-Pierre Pozzi et Pierre Barougier

Azouaou, Abderhamène, Louise, Shana, Kyria ou Yanis ont entre 3 ans et 4 ans. Ces enfants, élèves à l’école d’application Jacques Prévert de Le Mée-sur- Seine, dans une ZEP de Seine-et-Marne, ont expérimenté avec leur maîtresse, Pascaline, la mise en place d’un atelier à visée philosophique. Ils apprennent à s’exprimer, s’écouter, se connaître et se reconnaître tout en réfléchissant à des sujets normalement abordés dans le système scolaire français en classe de… terminale.