Ben Stiller défie Iron Man

  • A
  • A
Ben Stiller défie Iron Man
@ DR
Partagez sur :

Entre Iron Man 2 et la comédie Greenberg, deux visions de l’Amérique s’affrontent cette semaine.

Iron Man 2, de Jon Favreau, avec Robert Downey Junior, Don Cheadle et Scarlett Johansson.

Le deuxième volet de la superproduction américaine est un des films les plus attendus de l’année. Désormais, le monde entier sait que le milliardaire Tony Stark est le super-héros Iron Man. Il subit les pressions du gouvernement et des médias pour divulguer le secret de son armure, et parvient à ne pas céder. Mais il doit affronter de nouvelles forces toutes-puissantes.

Greenberg, de Noah Baumbach, avec Ben Stiller, Greta Gerwig et Rhys Ifans.

Ben Stiller est Roger, un névrosé new-yorkais, qui s’installe pendant quelques semaines dans la magnifique villa de son frère Philip, parti à l’étranger avec sa femme et ses enfants. Il rencontre alors Florence, une jeune femme un peu paumée, qui exerce la fonction d’"assitante personnelle" de la famille de Philip. Une idylle naît entre elle et Roger.

Life during wartime, de Todd Solondz, avec Shirley Henderson, Ciaran Hinds et Charlotte Rampling.

Le réalisateur de Palindromes revient avec un long-métrage tourné en Floride. Il scrute les déboires des trois sœurs Jordan : Joy, Trish et Helen. L’une prétend que le père de ses enfants est mort, alors qu’il est incarcéré pour pédophilie, la deuxième est hantée par le fantôme de son ex, et la troisième a du mal à assumer son succès en tant qu’écrivain.

Teza, de Hailé Gerima, film franco-éthiopien avec Aaron Aréfé et Abéyé Tedla.

A travers ce long-métrage, l’Ethiopien Hailé Gerima montre son pays meurtri par des décennies de violence. Primé dans plusieurs festivals, dont la Mostra de Venise, le film relate les convulsions politiques des années 1970 et 1980 en Ethiopie, sous le régime de Mengistu Hailé Mariam. Le jeune Anberber, de nature idéaliste, va étudier la médecine en Allemagne pour revenir au pays dans l'espoir d'éradiquer les maladies. Mais le destin en décide autrement.

J’ai oublié de te dire, de Laurent Vinas-Raymond, avec Omar Sharif et Emilie Dequenne.

A peine sortie de prison, Marie se rend dans le sud de la France pour trouver un job d’été. Elle rencontre alors Baptiste, ancien champion cycliste devenu peintre. Une grande amitié naît entre eux, basée sur leur passion pour le dessin.

Comme les cinq doigts de la main, d'Alexandre Arcady avec Patrick Bruel, Vincent Elbaz et Eric Caravacca.

Alexandre Arcady raconte l’histoire de cinq frères, élevés par leur mère, jeune veuve. Poursuivi par un gang de trafiquants, l’un d’eux revient auprès de sa famille, dont il s’était éloigné. L’occasion pour la fratrie de venger la mémoire d’un père qui a été assassiné.

Egalement au cinéma cette semaine : Lenny and the Kids, un long-métrage indépendant américain de Josh et Benny Safdie, et Je ne vous oublierai jamais, de Pascal Kané, avec Rudy Rosenberg et Pierre Arditi. A noter aussi, le documentaire La Chine est encore loin, de Malek Bensmaïl, qui décrit l’Algérie contemporaine au plus près de ses contradictions.

REAGISSEZQuel film vous tente cette semaine ?