Belmondo, Le Magnifique à Cannes

  • A
  • A
Belmondo, Le Magnifique à Cannes
@ REUTERS
Partagez sur :

Jean-Paul Belmondo a reçu une Palme d'Or mardi pour l’ensemble de sa carrière.

De la joie mais de l’émotion aussi. Acclamé par des milliers de fans et entouré de ses amis du cinéma, Jean-Paul Belmondo a reçu une Palme d'Or à la carrière, mardi soir, à Cannes.

Tout sourire, l'interprète du Magnifique, du Professionnel de L'As des As ou de 100.000 dollars au soleil, était entouré de la "bande à Bébel" de toujours : Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, ainsi que Guy Bedos, Claudia Cardinale ou Claude Lelouch. La jeune génération était représentée par Albert Dupontel, Samy Naceri ou Richard Anconina.

Une palme "qui me va droit au coeur"

"Je suis très ému par cette Palme qui me va droit au coeur. Je veux remercier tous ceux qui sont ici, ceux que je connais et ceux que je ne connais pas. Un grand merci du fond du coeur !", a dit Bébel, 78 ans, visiblement très ému, déclenchant une longue ovation debout dans le Palais des Festivals où a été projeté ensuite un documentaire inédit sur sa carrière signé Vincent Perrot et Jeff Domenech, diffusé simultanément sur France 2.

Pour Jean Rochefort, Bébel est un "phénomène". Pour Albert Dupontel, "c'est l'Arc de Triomphe et la Tour Eiffel réunis, un trésor national comme au Japon".

A l'applaudimètre en tout cas, Bébel a même fait mieux que Mel Gibson qui avait foulé le tapis rouge une heure plus tôt. Et fait exceptionnel, les 240 photographes de presse ont longuement applaudi Bébel sur le tapis rouge de Cannes.