Belmondo de retour sur les plateaux ciné

  • A
  • A
Belmondo de retour sur les plateaux ciné
Claude Lelouch planche également sur deux autres films, toujours avec Jean-Paul Belmondo, et voudrait enchaîner deux tournages dans la foulée.@ REUTERS
Partagez sur :

"Le magnifique" devrait jouer, entre autres, le rôle principal d'un film de Claude Lelouch.

Jean-Paul Belmondo, 79 ans, qui n'avait plus tourné depuis "Un homme et son chien" de Francis Huster en 2010, va remonter sur les plateaux de cinéma avec Claude Lelouch. C'est ce qu'assure le réalisateur lui même, samedi, précisant qu'il s'agira d'une "comédie".

"J'aurai le plaisir d'y mettre en scène une bande de vieux cons confrontés à une bande de jeunes cons", résume Claude Lelouch dans Le Parisien, interrogé en marge du festival de Nîmes "Un réalisateur dans la ville".

"Oui je suis handicapé"

Le "Magnifique" devrait y tenir le rôle principal, un fugitif qui tente de s'échapper mais dont l'évasion tourne mal et qui tombe d'un toit. Mais ce n'est pas tout. "Claude Lelouch planche également sur deux autres films, toujours avec Jean-Paul Belmondo, et voudrait enchaîner deux tournages dans la foulée", a précisé de son côté la maison de production du réalisateur, Les films 13.

Le handicap de Jean-Paul Belmondo a été intégré dans le scénario, a expliqué la même source, en faisant référence à l'accident vasculaire cérébral (AVC) dont a été victime la star en 2001.

L'échec de "Un homme et son chien", dernier film dans lequel a joué le "Magnifique" sous la direction de Francis Huster, avait été largement attribué à son état de santé fragile à la suite de cet AVC, nombre d'admirateurs et de professionnels pensant alors qu'il ne tournerait plus aucun film.



"Un homme et son chien" Bance-annonce complètepar Belmondou

Dans plusieurs interviews lors de la promotion de "Un homme et son chien", Jean-Paul Belmondo avouait: "Oui je suis handicapé, j'ai perdu l'usage d'un bras et d'une jambe, je bute sur les mots, mais la mémoire est intacte et la bonne humeur aussi".

"Il se sentira très à l'aise"

Claude Lelouch, 74 ans, auteur, entre autres, de "Un homme et une femme", a dirigé à trois reprises Jean-Paul Belmondo : dans "Un homme qui me plaît" avec Annie Girardot (1969), "Itinéraire d'un enfant gâté" (1988) et "Les Misérables" (1994).

"Claude, qui a réécrit le scénario pendant tout le mois de juillet, ne cesse de dire qu'il le trouve en très grande forme. Sa méthode de tournage fait qu'il se sentira très à l'aise", a ajouté la même source, en indiquant que le tournage devait avoir lieu "à Paris et en Normandie".

Le nouveau long métrage de Claude Lelouch, dont le dernier film, "Ces amours-là" avec Audrey Dana, est sorti il y a deux ans, devrait s'intituler "Les Bandits manchots".

Les acteurs Franck Dubosc, Aldo Maccione, Antoine Duléry, Audrey Dana et Charles Gérard, compagnon de route de "Bébel", devraient être ses acolytes.

Claude Lelouch envisage de tourner dans la foulée deux autres films, "Salaud, on t'aime" et "L'Intime Conviction". Tous trois, "très différents" selon lui, auront "une séquence en commun".

"Il a envie d'enchaîner au moins deux tournages mais cela dépendra de la disponibilité des comédiens. Le casting n'est pas complètement arrêté. On en saura plus début septembre", a ajouté la maison de production.