Aung San Suu Kyi, héroïne de Besson

  • A
  • A
Aung San Suu Kyi, héroïne de Besson
L'opposante birmane Aung San Suu Kyi est l'héroïne du prochain film de Luc Besson.@ REUTERS
Partagez sur :

Le réalisateur consacre son prochain film à l'opposante birmane, emprisonnée pendant 15 ans.

Lorsque la présence du réalisateur Luc Besson en Thaïlande a fuité, beaucoup ont cru qu’il préparait un film d’action. D’autant qu’il dirigeait la star hollywoodienne Michelle Yeoh, qui a joué dans un James Bond ou encore dans Tigre et Dragon.

Le producteur réalisateur français préparait en fait un film sur l'opposante birmane Aung San Suu Kyi, lauréate du prix Nobel de la paix. "C'est un film sur Aung San Suu Kyi. Nous l'avons approuvé il y a longtemps et ils ont tourné dans plusieurs sites" en Thaïlande, a indiqué Wannasiri Morakul, directeur du Bureau thaïlandais du cinéma, une agence gouvernementale en charge des films étrangers.

Siam Movie, une société thaïlandaise impliquée dans le projet, a confirmé que le tournage avait déjà été organisé dans le royaume, sans donner de détails.

Aung San Suu Kyi, une vie derrière les barreaux

Agée de 65 ans, Aung San Suu Kyi a été libérée le 13 novembre dernier, moins d'une semaine après les premières élections en 20 ans dans le pays. Elle est devenue une icône de la résistance démocratique à la junte birmane, après avoir passé 15 des 21 dernières années en prison ou en résidence surveillée.

L'engagement politique de la dissidente lui a valu de sacrifier sa vie familiale. Elle a eu deux enfants, Kim et Alexander, de son mariage en 1972 avec un universitaire britannique, Michael Aris. Revenue en Birmanie en 1988 au chevet de sa mère malade, elle n'en est jamais repartie et n'a pas assisté aux obsèques de son mari en Grande-Bretagne, en 1999. Elle n'a jamais vu ses petits-enfants et vient de passer 15 jours à Rangoun avec Kim, pour la première fois depuis une dizaine d'années.

L’actrice a rencontré la Nobel de la paix

L’actrice principale du film, Michelle Yeoh, a passé "toute la journée (de lundi) au domicile" de l'opposante à Rangoun, a indiqué Nyan Win, le porte-parole de Aung San Suu Kyi.

La star de cinéma lui a montré des photos de sa prochaine incarnation sur grand écran, en tenue traditionnelle birmane, selon un membre de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), le parti de la dissidente. "Elle ne ressemble pas à Mme Aung San Suu Kyi, sauf de profil", a-t-il ajouté.