Au cinéma, Pierre Niney incarne Yves Saint Laurent

  • A
  • A
Au cinéma, Pierre Niney incarne Yves Saint Laurent
Yves Saint Laurent (à gauche) porte ses lunettes noires à l’épaisse monture, caractéristiques. A droite, l'acteur Pierre Niney, qui incarne YSL dans le film.
Partagez sur :

EN IMAGES - Yves Saint Laurent, le film de Jalil Lespert, raconte l’incroyable destin de ce génie de la Haute-Couture.  

L’histoire du couturier Yves Saint Laurent est celle d’une fulgurance absolue. Ce précurseur, mort en 2008, est propulsé à la tête de la maison Dior à l’âge de 21 ans. Jalil Lespert a consacré un film, Yves Saint Laurent, sur les écrans le 8 janvier 2014, à l’incroyable ascension de ce tout jeune homme, devenu une référence dans le milieu de la mode, en seulement vingt ans, entre 1956 et 1976. 

Pierre Niney dans le rôle-titre. Yves Saint Laurent est incarné à l’écran par l’acteur Pierre Niney, qui a travaillé ses manières, ses déplacements, et même sa voix pour imiter la diction très particulière du vrai Yves Saint Laurent. Le réalisateur et Pierre Niney ont accumulé les documentaires, reportages, photos, portraits et interviews, nécessaires pour se familiariser avec cette figure incontournable de la mode. Pendant plusieurs mois, "j’ai vécu avec Saint-Laurent", confie l’acteur. "Je voulais, en arrivant sur le plateau, connaître le personnage mieux que quiconque."  

>>> Europe 1 revient sur la vie du grand couturier, en comparant le vrai Yves Saint Laurent à son double, l’acteur Pierre Niney dans le film

YSL, petit prodige de la Haute Couture. Le film s’ouvre sur un Yves Saint Laurent à sa table de travail, en train de dessiner. On est en 1957. A 21 ans, il vient d’être choisi pour prendre en main les destinées de la prestigieuse maison de haute couture fondée par Christian Dior, récemment décédé. C’est, pour un si jeune homme, une charge et une responsabilité gigantesque. Attendu au tournant par les professionnels, il présente sa première collection, dite "Trapèze", en janvier 1958. C’est un immense succès. Lors de ce premier défilé triomphal, il fait aussi la connaissance de Pierre Bergé, qui va devenir son amant et son partenaire en affaires. Sur cette photo, on aperçoit le vrai YSL, à gauche, et l’acteur Pierre Niney qui l’incarne dans le film, à droite. Yves Saint Laurent porte alors ces lunettes noires à l’épaisse monture, caractéristiques du personnage. 

PHOTO-YSL

YSL installe son style et ouvre sa propre maison. Yves Saint Laurent s’associe avec Pierre Bergé pour créer, seulement trois ans après l’aventure Dior, sa propre maison de couture. Même si sa réputation le dépasse déjà, c’est tout de même un pari. YSL, poussé par Pierre Bergé, fait alors preuve d’une immense détermination. Il est avant tout un créateur, et un travailleur acharné. La première collection est présentée le 29 janvier 1962, à Paris. Tout au long de sa carrière, YSL habille les femmes riches de la bonne société, mais il se tourne aussi vers le prêt-à-porter. Des boutiques YSL ouvrent partout en France, à New York ou à Londres. Il créé des costumes pour le théâtre et s’ouvre même au cinéma. 

avec-mannequin

YSL, l’avant-gardiste. YSL aime choquer ses contemporains. Le grand couturier s’inspire de ce qu’il aime pour créer : des couleurs du Maroc, où il passe du temps lorsqu’il dessine ses collections, d’un tableau du grand peintre Mondrian pour créer sa robe du même nom. Avec son approche résolument moderne et iconoclaste, il révolutionne le monde de la mode. Il ose faire porter aux femmes des vêtements d’hommes, comme des pantalons et des vestes de smoking. YSL est aussi l’un des premiers créateurs à faire défiler des mannequins noires. En 1971, alors qu’il cherche un moyen percutant de lancer son eau de toilette "Pour Homme", il accepte la proposition du photographe Jeanloup Sieff qui lui suggère de poser nu pour l'occasion. La photo est publiée dans le magazine Vogue et provoque un véritable scandale. 

Excessif et torturé. Le film retrace la vie du créateur jusqu’à sa fin. Après des années de succès, le film montre Yves-Saint Laurent sur le déclin, rattrapé par ses démons. Excessif, torturé, le personnage révèle une fragilité que son compagnon de toujours, Pierre Bergé, ne parvient plus à canaliser. Fumeur invétéré, submergé par la fatigue et la maladie, il continue de saluer la foule lors de ses défilés, mais le cœur n’y est plus. Il meurt en 2008, à Paris, laissant derrière lui des collections de haute couture dont la modernité a marqué le siècle. 

YSL-tard

Yves Saint Laurent, de Jalil Lespert, avec Pierre Niney, Guillaume Gallienne, Charlotte Le Bon, sortie sur les écrans : le 8 janvier, avec Europe 1. 

>>> Pierre Niney au micro de Nikos Aliagas :



EXTRAIT - Pierre Niney : "9 mois de préparation...par Europe1fr