"Argo" grand vainqueur des Golden Globes

  • A
  • A
"Argo" grand vainqueur des Golden Globes
Ben Affleck et les producteurs Grant Heslov et George Clooney posent pour les photographes.@ Reuters
Partagez sur :

Ben Affleck a remporté le Golden Globe du meilleur réalisateur. "Amour" d'Haneke est "meilleur film étranger".

• Le triomphe d'Argo*. "Lincoln" était le grand favori. Mais "Argo" l'a terrassé aux Golden globes, ne laissant au film de Steven Spielberg que le trophée de l'acteur dramatique pour Daniel Day-Lewis. Du haut de ses 40 ans, l'Américain Ben Affleck a remporté à la surprise générale le Golden Globe du meilleur réalisateur et celui du meilleur film dramatique. Produit par George Clooney, "Argo" raconte la rocambolesque et véridique histoire de l'exfiltration de diplomates américains pendant la révolution iranienne de 1979.

Ben Affleck, barbe soignée, a rendu hommage à Tony Mendez, personnage central de son film, qu'il interprète lui-même. "C'est un héros américain. Il représente les services de renseignement qui font des sacrifices tous les jours pour les Américains. Nos troupes à l'étranger. Je veux les remercier du fond du cœur".

• Zéro pointé pour la France. Un an après le triomphe de "The Artist", la France n'a pas réitéré l'exploit et tous les Français sont repartis bredouille. Marion Cotillard n'a pas résisté à Jessica Chastain, le compositeur Alexandre Desplat -pourtant nommé pour "Argo"- a perdu face à la musique de "L'odyssée de Pi". Les films "Intouchables" et "De rouille et d'os" se sont inclinés devant "Amour" pour le "globe" du film étranger.

Le réalisateur autrichien, dont le film est également candidat à cinq Oscars, a reçu son trophée des mains d'Arnold Schwarzenegger. "Jamais je n'aurais pensé recevoir un prix hollywoodien des mains d'un autre Autrichien", a-t-il ironisé en référence aux origines de "Schwarzie".

chastain 930

© Reuters

Le sacre de Chastain. Le Golden Globe de la meilleure actrice dramatique, plus conforme aux attentes, a été attribué à Jessica Chastain pour son rôle remarquable d'agent de la CIA traquant Oussama Ben Laden dans "Zero Dark Thirty".

L'actrice, dans une ravissante robe bleu clair qui contrastait avec sa longue chevelure rousse, a rendu un vibrant hommage à la réalisatrice Kathryn Bigelow. "Quand vous faites un film qui permet à votre personnage (féminin) de désobéir à toutes les conventions d'Hollywood, vous faites plus pour les femmes au cinéma que vous ne voulez bien le croire", a-t-elle lancée, très émue.

• Tarantino ne repart pas bredouille. Autre bénéficiaire des malheurs de "Lincoln", "Django Unchained", de Quentin Tarantino, reparti avec deux trophées : second rôle masculin pour l'Autrichien Christoph Waltz et celui du scénario pour Tarantino, premier surpris. "Je ne m'y attendais pas, c'est une sacrée surprise, et j'adore être surpris!", a-t-il affirmé.

foster 930

© Reuters

• Le "coming out" de Jodie Foster. La soirée a également été marquée par Jodie Foster, qui a profité de son trophée, remis pour l'ensemble de sa carrière, pour aborder publiquement son homosexualité, tout en réclamant immédiatement le respect de la vie privée bénissant l'époque où l'intimité était respectée. "Un jour, les gens regarderont en arrière et se rendront compte à quel point c'était beau", a-t-elle assuré.

• Une télé très politique. La politique s'est offert une place de choix dans les récompenses pour la télévision avec les victoires du téléfilm "Game Change" avec son portrait de l'ex-égérie républicaine Sarah Palin, et de la série "Homeland" et son complot terroriste.

• Le succès des Misérables. Il y a eu moins de surprises du côté des comédies musicales. Le succès de Broadway "Les Misérables", porté à l'écran par le Britannique Tom Hooper, est reparti avec trois récompenses : meilleur film, acteur (l'Australien Hugh Jackman) et second rôle féminin pour la Fantine d'Anne Hathaway.

Quant au trophée de la meilleure actrice de comédie, il est allé à Jennifer Lawrence, meilleure actrice de comédie pour "Happiness Therapy", très fière d'avoir "battu Meryl (Streep)".

* Argo, un film Europe 1.