Angoulême met l’accent sur le cinéma québecquois

  • A
  • A
Angoulême met l’accent sur le cinéma québecquois
Partagez sur :

Le Festival du film francophone se déroule du 23 au 27 août à Angoulême. La sixième édition fait la part belle à la "belle province".

C’est parti pour cinq jours dédiés au cinéma et à la francophonie à Angoulême… Outre un focus sur Régis Wargnier, le Festival du film francophone rend hommage au cinéma québecquois, redécouvert en 2012 par le grand public avec la comédie Starbuck, en présentant une sélection de 10 films sortis de 1973 à 2009.

Regardez la bande-annonce du festival :





10 films en compétition

Le jury emmené par sa président Catherine Frot, qui participe pour la première fois à un jury de cinéma, devra départagé dix films en compétition : Attila Marcel de Sylvain Chomet, Gabrielle de Louise Archambault, La vie domestique de Isabelle Czajka, Les garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne, Moi Zaphira ! de Apolline Traoré, Mort à vendre de Faouzi Bensaïdi, Rock the Casbah de Laïla Marrakchi, Suzanne de Katell Quillévéré, Une place sur la Terre de Fabienne Godet et Vic + Flo ont vu un ours de Denis Côté. A ses côtés, entre-autres, Benjamin Biolay que l’on a vu au cinéma dans Pourquoi tu pleures ? (2011) de Katia Lewkowicz et Au bout du conte (2013) d’Agnès Jaoui.

Cluzet, Lemercier, Dany Boon en avant-première

 Le Festival du film francophone présentera également une dizaine de films en avant-première : 100% Cachemire qui marque le retour de Valérie Lemercier derrière et devant la caméra, Eyjafjallajökull, du nom du fameux volcan islandais qui avait perturbé le trafic aérien en 2010 qui va compromettre les vacances de Dany Boon et Valérie Bonneton. A noter aussi En solitaire, avec François Cluzet, Guillaume Canet et Virginie Efira, qui sortira le 6 novembre prochain.

 

 

Le Festival du film francophone d’Angoulême, du 23 au 27 août, avec Europe 1.