Amour rafle tout aux César

  • A
  • A
Amour rafle tout aux César
Amour, le film de l'Autrichien Michael Haneke a remporté quatre César, dont celui de Meilleure actrice pour Emmanuelle Riva.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le film de l'Autrichien Michael Haneke a remporté les quatre principales récompenses.

L'info. Meilleur scénario, meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur, meilleure actrice. Le film Amour de Michael Haneke a fait un carton plein aux César vendredi soir avec cinq récompenses, dont les quatre plus prestigieuses. Camille redouble, de Noémie Lvovsky, pourtant grand favori avec 13 nominations, est reparti bredouille.

>> Revivez l'intégralité de la soirée

Le carton. Déjà couvert de prix, plébiscité par le public et en course pour les Oscars, le film Amour, de l'Autrichien Michael Haneke, a raflé la mise vendredi soir. En l'absence de Michael Haneke, retenu à l'étranger, c'est Margaret Menegoz, la productrice du film, qui est montée trois fois sur scène pour recevoir les précieuses récompenses.

cesar-riva-maxppp
Les deux interprètes principaux du film, Emmanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant, ont eux aussi été récompensés. Émue, la comédienne a dit ne pas "concevoir de recevoir un prix" sans le partager "avec toute l'équipe du film".  "J'ai beaucoup de chance à cette heure-ci de ma vie de rencontrer une telle merveille", a confié l'actrice qui fêtera ses 86 ans dimanche.

Jean-Louis Trintignant, qui jouait au théâtre en Belgique vendredi soir, a pu dire son émotion par téléphone. Appelé par son fils Vincent, monté sur la scène du théâtre du Châtelet, il a remercié "tous ceux qui ont voté pour [lui] et ceux qui n'ont pas voté pour [lui]".

Le bide. Avec 13 nominations, le film Camille redouble était le favori de ces César. Pourtant, Noémie Lvovsky, la réalisatrice et comédienne principale, est repartie bredouille.

De rouille et d'os, le film de Jacques Audiard, a remporté quatre César, dont celui du Meilleur espoir masculin pour Matthias Schoenaerts. Les Adieux à la reine fait, lui, le plein des César techniques : meilleure photo, meilleurs costumes et meilleurs décors.

L'hommage. "Ça doit être beau d'être Kevin Costner !", s'est écrié le réalisateur Michel Hazanavicius qui a remis un César d'honneur à l'acteur américain pour l'ensemble de sa carrière. "Chacun devrait connaître ça au moins une fois dans sa vie. Merci de m'avoir accepté pour ce que je suis. Je suis honoré", a remercié Kevin Costner, visiblement ému.

cesar-costner-maxppp

L'humour. Pour la neuvième fois, les César étaient présentés par le comédien Antoine de Caunes. Cette année, il formait un tandem de choc avec le président de la cérémonie, l'humoriste Jamel Debbouze. Relié à la scène par un "téléphone rouge", ce dernier n'a pas hésité à interrompre les discours de remerciement lorsqu'il les trouvait trop longs.

cesar-telephone-rouge-maxpp

Antoine de Caunes a également fait venir un choeur qui a interprété La Marseillaise, en russe. Tandis qu'une photo de Gérard Depardieu se glissait "subrepticement" dans les plans.