Alain Resnais en cinq chefs d'oeuvre

  • A
  • A
Alain Resnais en cinq chefs d'oeuvre
@ Reuters
Partagez sur :

VIDÉOS - Alain Resnais, c'est une carrière unanimement reconnue avec vingt longs-métrages et près de trente courts-métrages. Sélection.

HOMMAGE.Alain Resnais est mort samedi soir, à l'âge de 91 ans. Son dernier film, Aimer, boire et chanter, a été salué au Festival du film de Berlin en 2013. Il commence véritablement son travail de cinéaste en 1946, à l'âge de 24 ans seulement, et n'avait jusqu'à sa mort pas arrêté de filmer. Retour en cinq films sur une carrière unanimement saluée. 

En 1956, le cinéaste répond à une commande du Comité d'histoire de la Seconde Guerre mondiale et réalise Nuit et brouillard, un documentaire de 32 minutes poignant et bouleversant sur la déportation. Très marqué par la guerre de 39-45 qui revient en trame de fond dans plusieurs de ses films, Alain Resnais filme le devoir de mémoire des atrocités nazies.



En 1959, Alain Resnais met en images un scénario de Marguerite Duras. Hiroshima mon amour est rapidement considéré comme un chef d'oeuvre du cinéma. Le réalisateur Steven Soderbergh a même déclaré que c'est ce film qui lui avait donné l'envie de tourner. Les Cahiers du cinéma parlent d'une oeuvre qui "bouleverse l'Histoire du cinéma".



Deux ans plus tard, il réalise L'année dernière à Marienbad, film sur lequel il collabore à nouveau avec un grand auteur, Alain Robbe-Grillet. Il gagne le Lion d'or de la Mostra de Venise, mais le scénario d'Alain Robbe-Grillet clive certains critiques.



Avec Providence, en 1977, Alain Resnais rafle sept César, dont celui du meilleur film et celui du meilleur réalisateur. L'attachement du cinéaste pour la littérature prend une nouvelle fois forme dans ce film qui rend hommage à la création littéraire.



La sortie de son dernier film se fera donc sans Alain Resnais. Aimer, boire et chanter sera dans les salles à la fin du mois de mars. Il y avait retrouvé une dernière fois ses acteurs fétiches Sabine Azéma, sa femme, et André Dussolier pour cette adaptation d'une pièce de théâtre d'Alan Ayckbourn, un imbroglio amoureux dans la campagne du Yorkshire. Aimer, boire et chanter a obtenu un prix à la Berlinale.



sur le même sujet, sujet,

CINEMA - Alain Resnais est mort