Alain Delon, le dernier des Mohicans

  • A
  • A
Alain Delon, le dernier des Mohicans
Partagez sur :

L'acteur mythique rend hommage à ceux qui ont tourné avec lui et sont décédés.

Depuis ses débuts, devant la caméra d'Yves Allégret en 1957, à son rôle de César dans l'adaptation d'Astérix aux Jeux Olympiques, Alain Delon a tournée dans une centaine de films. Il refuse désormais d'en voir la plupart, par crainte d'être "trop remué".

47 ans après la Palme d'or du Guépard, de Visconti, il revient à Cannes pour présenter une version remasterisée du film. Un chef d'oeuvre qu'il n'aime pas revoir : "dans la plupart de mes films, (...) je suis le seul survivant et ça me fait beaucoup de peine", a expliqué Alain Delon vendredi sur Europe 1. "J'ai du mal à voir mes amis qui ne sont plus là. Et de les voir vivre sur l'écran, ça me rappelle toutes ces scènes qu'on a tournées il y a 20 ans, 30 ans ou plus", a-t-il poursuivi.

Alain Delon évoque notamment le souvenir du film La piscine, avec sa compagne d'alors, Romy Schneider. C'est un film "que je ne peux jamais revoir à cause de Romy, Maurice Ronet et maintenant Jacques Deray qui est parti aussi. De me voir revivre dans ces scènes (...) avec Romy Schneider c'est absolument insupportable."

Mais la mémoire d'Alain Delon semble lui jouer quelques tours. Alors que Claudia Cardinale, sa partenaire dans Le Guépard, évoquait il y a quelques semaines un baiser très chaud entre eux sur le tournage, l'acteur lui ne semble pas s'en souvenir : "si elle le dit, ça doit être vrai. (...) Ca aurait dû me bouleverser, ça m'a peut-être bouleversé sur le moment..."

Regardez un extrait de la scène de bal du Guépard :