Aimer, boire et chanter, dernier film d’Alain Resnais

  • A
  • A
Aimer, boire et chanter, dernier film d’Alain Resnais
Caroline Silhol, Sabine Azéma, Sandrine Kiberlain, à l'affiche du dernier film d'Alain Resnais.
Partagez sur :

CINEMA - Alain Resnais, dont les obsèques se sont déroulées lundi matin à Paris, a eu le temps de réaliser un dernier film dans lequel il traite de son obsession : la mort. 

Les obsèques d’Alain Resnais ont eu lieu lundi matin à Paris en l'église Saint-Vincent-de-Paul. Le réalisateur français, disparu le 1er mars dernier à 91 ans, a eu le temps de tourner un dernier film : Aimer, boire et chanter, qui sortira sur les écrans le 26 mars prochain. C’est la troisième fois qu’il adapte au cinéma un texte du dramaturge britannique Alan Ayckbourn : Après Smoking/No smoking (1993) et Cœurs (2006), Aimer, boire et chanter s’inspire librement de la pièce de théâtre The Life of Riley.

Le pitch. C’est l’histoire de Georges Riley, un vieux monsieur, qui va mourir. Ses proches l’apprennent par le médecin de famille, qui l’annonce par mégarde. Dès lors, George est au cœur de toutes les conversations, et sa mort prochaine réveille les passions : les souvenirs mais aussi les conflits larvés et les remords.  Il est au centre de l’attention de trois femmes, qui se battent pour son amour.

Une dernière œuvre troublante.  Il s’agit d’une pièce de théâtre filmée, comme les aime Alain Resnais. On se rappelle notamment des décors en carton-pâte de Smoking/No Smoking. Mais c’est surtout un film dans lequel le réalisateur met en scène sa propre mort, entouré de ses proches, qui ne sont autres que des acteurs dans le film. Alain Resnais traite une fois de plus de son obsession, la mort, mais sur un ton burlesque. 

Alain Resnais sur le tournage de son dernier film

© F comme film/ Arnaud Borrel

Au casting. On retrouve la dernière compagne du réalisateur Sabine Azéma, qui joue pour la dixième fois sous sa direction, mais aussi l’incontournable André Dussolier, Hippolyte Girardot et Caroline Silhol. Sandrine Kiberlain, elle, rejoint la troupe pour la première fois. Celle qui a reçu récemment le César de la Meilleure actrice pour son rôle dans 9 mois ferme avait écrit au réalisateur en 2008, pour lui dire toute son admiration.  

Le film Aimer, boire et chanter sera projeté en avant première à l’Elysée lundi 10 mars. Il sortira sur les écrans le 26 mars prochain. 

sur le même sujet, sujet,

RETOUR SUR - Alain Resnais en cinq chefs d'oeuvre

HOMMAGE - Alain Resnais : "le cinéma est orphelin"

INTIME - Alain Resnais n’était pas (tout à fait) celui que vous croyez

OSCARS - Alain Resnais, oublié des Oscars