Quand l’héritage vire au procès

  • A
  • A
Quand l’héritage vire au procès
@ MAXPPP
Partagez sur :

Café crimes s’intéresse vendredi aux ayants droit d’artistes avec l’avocat Emmanuel Pierrat.

Pas de période de deuil, direction le tribunal. Quand un artiste disparaît, ses ayants droit font souvent entendre leurs voix. L’enjeu, financier, passe en premier et justifie tous les recours et toutes les procédures. Jacques Pradel s’intéresse vendredi 25 mars à l’attitude de ces ayants droit en compagnie de l’avocat Emmanuel Pierrat, auteur de Familles, je vous hais, Les héritiers d'auteurs.

Les héritiers de Picasso, de Saint-Exupéry, de François Dolto, d’Hergé ou encore de John Lennon se sont déjà déchirés dans le passé, "aux confins de l’esthétique et de la caisse enregistreuse !"

Dernière saga en date : celle des Jackson. Un contrat qui vient d’être signé entre les héritiers de la pop star et Sony Music a été chiffré à 250 millions de dollars. Grâce à cet accord, qui pulvérise tous les records de l'industrie musicale, Sony reconduit les droits qu'il avait historiquement sur les albums de Michael Jackson, mais décroche aussi la distribution de nouveaux produits, notamment d'albums de chansons inédites de l'artiste.

Pour en savoir plus :Familles, je vous hais, Les héritiers d'auteurs, Emmanuel Pierrat, Hoëbeke