Les écrivains en procès

  • A
  • A
Les écrivains en procès
@ REUTERS
Partagez sur :

Jacques Pradel a reçu lundi Olivier et Patrick Poivre d’Arvor dans Café crimes.

Les écrivains ont-ils le droit de tout dire ? La question est posée par Olivier et Patrick Poivre d’Arvor dans leur dernier ouvrage Faut-il brûler ce livre ?. Les deux frères, deux hommes de plume, étaient les invités lundi de Jacques Pradel dans Café crimes.

Pour cet ouvrage, Olivier et Patrick Poivre d’Arvor ont sélectionné une série de texte d’auteurs qui ont eu maille à partir avec la justice.

Parmi eux, Gustave Flaubert, Charles Baudelaire, Paul Verlaine, ou encore Oscar Wilde. En 1895, l’écrivain, poursuivi en justice par le père d’un de ses amants, est condamné pour outrage à la pudeur et homosexualité à deux ans de travaux forcés. Après cette décision de justice, ruiné et exilé en France, Oscar Wilde n’a plus jamais publié d’ouvrage sous son nom.

En 2008, Christian Merlhiot avait donné sa vision du Procès d'Oscar Wilde :



















Plus d'informations : Faut-il brûler ce livre ?, Olivier et Patrick Poivre d’Arvor, Points.