Les coulisses sordides du Jogging rose

  • A
  • A
Les coulisses sordides du Jogging rose
@ MAX PPP
Partagez sur :

L’émission de mercredi était consacrée à ce cabaret dont le patron a été condamné pour viol.

Le Jogging rose, c’est le nom d’un cabaret situé dans le centre commercial Plan-de-Campagne, à Cabriès, près d’Aix-en-Provence. Marcel Strasuncki a été son "directeur artistique" pendant une dizaine d’années avant d’être arrêté, jugé notamment pour des viols sur mineurs et condamné à huit ans de prison en 2009.

Pour évoquer ce dossier, Jacques Pradel a reçu notamment le réalisateur de documentaire Ted Anspach ainsi que plusieurs avocats et une psychologue spécialiste de l'emprise sectaire dans Café Crimes, le mercredi 10 janvier.

C’est l’Association pour la défense des familles et de l’individu victimes de sectes qui a été la première à donner l’alerte dans cette affaire. Et pour cause : la troupe du Jogging rose avait des allures de secte. Marcel Strasuncki, connu sous le nom d’Igor, y enseignait "une discipline de tolérance et d’amour", décrit le journal France Soir.

Marcel Strasuncki a été condamné pour viols, agressions sexuelles sur mineures de moins de 15 ans par personne ayant autorité, et corruption de mineures. A ses côtés dans le box des accusés, deux de ses maîtresses qui auraient fait pression sur les jeunes victimes ont été également condamnées à des peines de prison en mai 2009, rappelle le journal La Provence.