Les affaires criminelles de Provence

  • A
  • A
Les affaires criminelles de Provence
@ Crédit La Provence
Partagez sur :

Jacques Pradel reçoit jeudi le journaliste spécialiste des faits divers, Denis Trossero.

L’assassinat du juge Michel, l’affaire Omar Raddad, l’affaire Gabrielle Russier. Des faits divers et affaires judiciaires restés célèbres qui ont en commun de s’être déroulés en Provence. Dans un hors-série Faits divers en Provence, le quotidien régional La Provence revient sur une soixantaine de faits divers qui ont marqué la région.

L’affaire Omar Raddad

Ce jardinier marocain a été condamné en 1994 à 18 ans de réclusion pour le meurtre d'une de ses clientes, Ghislaine Marchal, survenu en 1991. Cette dernière, âgée de 65 ans, héritière de la société Marchal, vivait sur les hauteurs de Mougins dans sa villa La Chamade. Le 10 mai 1996, Jacques Chirac lui accorde une grâce partielle réduisant sa peine de 7 ans et 8 mois. Mais la Cour de révision a rejeté sa demande de révision.

"C'est le 100e anniversaire de l'affaire Dreyfus. Il y a 100 ans, on condamnait un jeune officier qui avait le tort d'être juif, aujourd'hui on condamne un jardinier qui a le tort d'être maghrébin" s’emporte Maître Vergès, son avocat, à la sortie de l’audience :



retrouver ce média sur www.ina.fr




Le juge Michel assassiné

21 octobre 1981. Un tueur grimpé sur le tansad d’une moto tire trois balles de 11.43 dans la tête de Pierre Michel, juge d’instruction réputé à Marseille. En 1988, François Girard sera condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir commandité ce meurtre.



retrouver ce média sur www.ina.fr