La garde à vue, l’année de la réforme ?

  • A
  • A
La garde à vue, l’année de la réforme ?
@ maxppp
Partagez sur :

Jacques Pradel aborde mercredi l’épineuse question de la garde à vue.

Jacques Pradel évoque en compagnie de Patrick Klugman, avocat au Barreau de Paris et auteur de "Le livre noir de la Garde à Vue : Parfait manuel de savoir-vivre en commissariat" le thème de la garde à vue. Après le recensement de dizaines de cas de maintien en détention "absurdes", Patrick Klugman donne quelques conseils de ce qu’il convient de faire et dire, et surtout de ce qu’il convient de ne pas faire et de ne pas dire dans ce type de situation.

Le sujet est au cœur de l’actualité puisqu’une réforme est prévue en 2010. La ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie a en effet répété à plusieurs reprises qu’elle souhaitait mieux encadrer ce mode de détention dans le cadre de la réforme de la procédure pénale. La limiter aux délits passibles d'une peine d'emprisonnement est l’une des pistes envisagées. Objectif ? Réduire le nombre des gardes à vue en France. Leur nombre s’est monté à 800.000 en 2009, contre 600.000 en 2008.

Face à ce phénomène, les barreaux et les syndicats de magistrats réclament la présence de l'avocat dès la première heure.

> Le rapport du Sénat sur la garde à vue