L’enlèvement de Christophe Mérieux

  • A
  • A
L’enlèvement de Christophe Mérieux
@ MAXPPP
Partagez sur :

Jacques Pradel revient lundi sur les plus célèbres faits divers perpétrés dans le Rhône.

Retour ce lundi sur deux siècles de fait divers dans le Rhône. Café crimes évoquera les grandes affaires qui ont marqué la région en compagnie de l’écrivain Albine Novarino, auteur de l'ouvrage Les grandes affaires criminelles du Rhône.

Parmi les affaires qui ont défrayé la chronique, figure l’enlèvement de Christophe Mérieux, neuf ans. Le 9 décembre 1975, le fils d’Alain Mérieux, président de l’institut pharmaceutique BioMérieux et petit-fils du fondateur du groupe familial lyonnais, est enlevé sur le chemin de l’école. Ses ravisseurs demandent 20 millions de francs, que la famille doit réunir en 24 heures. Il s’agit à l’époque de la plus grosse rançon jamais demandée pour un kidnapping.

La famille Mérieux réunit la somme exigée et la remet aux ravisseurs ; le petit Christophe est libéré. Après plusieurs mois d’enquête, Louis Guillaud, célèbre truand lyonnais, est interpellé. Il sera condamné en 1981 à vingt ans de réclusion criminelle.