L'affaire de Pont-Saint-Esprit

  • A
  • A
L'affaire de Pont-Saint-Esprit
@ Capture ecran ina
Partagez sur :

En 1951, les habitants du village avaient été pris de démence après avoir mangé du pain.

Le 16 août 1951, un terrible empoisonnement par le pain frappe la petite ville de Pont-Saint-Esprit, dans le Gard : plus de 300 personnes tombent malades. Une trentaine d’individus sont pris de démence et internés en hôpital psychiatrique. Une semaine plus tard, cinq habitants meurent intoxiqués.





Une affaire mystérieuse qui passionne les experts du monde entier. En compagnie du professeur d'histoire européenne, Steven Kaplan, auteur de Le Pain maudit, Jacques Pradel évoque les différentes hypothèses envisagées par les chercheurs (ergot de seigle, fongicide, eau, mycotoxines) pour expliquer l’empoisonnement. Il reçoit aussi Jean-Pierre Colombet, adjoint au maire à Pont-Saint-Esprit.

Du pain empoisonné par la CIA ?

Dans un livre publié aux Etats-Unis fin 2009, un journaliste américain, Hank Albarelli, affirme que la crise de démence vient d’une expérience secrète sur les effets du LSD menée conjointement par l’armée américaine et la CIA.