Crimes à l’écran

  • A
  • A
Crimes à l’écran
@ ARCHIVES INA
Partagez sur :

En compagnie de Claire Sécail, Café crimes retrace 50 ans de faits divers sur le petit écran.

Les faits divers ont trouvé une place de choix à la télévision. Des années 1950 à nos jours, Claire Sécail explore la place accordée aux crimes dans différents genres d’émissions. Du 20 heures aux magazines en passant par les séries consacrées à la justice.

Il y a d’abord les séries télé qui reconstituent des évènements historiques :

Regardez cet extrait de l’émission La caméra explore le temps, consacré au duc d’Enghien :



retrouver ce média sur www.ina.fr




Dans l’Ennemi public, un journaliste va enquêter dans le village de Vaudoy en Bry où un mystérieux "ennemi public" trouble la vie des habitants en commettant des actes de vandalisme.



retrouver ce média sur www.ina.fr




1959. Cinq colonnes à la une retrace l’affaire Marie Besnard :



retrouver ce média sur www.ina.fr




En 1997, Hervé Brusini explique le chroniqueur judiciaire à la télé :



retrouver ce média sur www.ina.fr




Les docu-fictions ont aussi émergé dans les années 2000. La fille du silence, inspirée du procès de Véronique Courjault, a été diffusé sur France 3 le 7 décembre dernier. Le tournage a eu lieu dans la salle où se sont déroulées les audiences. Des membres de l'équipe de tournage ont suivi de près en juin les principales audiences.

Pour en savoir plus : Le crime à l’écran. Le fait divers criminel à la télévision française (1950-2010), Paris, Nouveau monde / Ina, 2010.