Souvenirs de ségrégation

  • A
  • A
Souvenirs de ségrégation
Partagez sur :

L'ouvrage de Kathryn Stockett, La couleur des sentiments, a été sélectionné par les auditeurs d'Europe 1.

Chaque mois, un jury de dix auditeurs sélectionnés sur Europe1.fr élit le livre Europe1 du mois parmi cinq nouveautés proposées.

Le livre de janvier 2011 : La couleur des sentiments de Kathryn Stockett (Editions Jacqueline Chambon )

La photo qui illustre la couverture de La couleur des sentiments a une histoire : c’est un document d’archives, retrouvé dans les tiroirs du National Congress. A l’arrière de la photo, une brève mention – Port Gibson, Mississipi. Quand Kathryn Stockett l’a vue pour la première fois, elle a décidé de l’envoyer à une de ses amies, qui à son tour l’a envoyée à sa mère. Réaction de la vieille dame : "Mais c’est la petite Jane Crisler Wince au coin de Church Street – elle avait deux bonnes – sa famille possède le journal local… "

En un demi-siècle, le Sud des Etats-Unis s’est métamorphosé. Atlanta, Memphis, Houston sont des métropoles modernes et dynamiques. La « ségrégation » est devenue illégale. Mais on n’efface pas la mémoire.

Récit du racisme ordinaire, « La couleur des sentiments » est le premier roman de Kathryn Stockett. Sorti en septembre dernier, il s’est déjà vendu à près de 100 000 exemplaires en France. Aux Etats-Unis, il a passé la barre des 2 millions.

"Dosant à merveille l’émotion et l’humour, la profondeur et la vitalité, La couleur des sentiments est un roman magnifique et inoubliable qui se lit d’une traite", écrit Théa, membre du jury Europe 1.

La couleur des sentiments se déroule dans la ville de Jackson, dans l’état du Mississipi. On est en 1962. Les lois raciales font encore autorité. Dans la bonne société blanche de la ville, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine et s’occupent des enfants. Mais le code de conduite est implacable : la bonne doit savoir se fondre dans le décor, muette et invisible.

Skeeter Phelan va briser le tabou. Cette jeune bourgeoise blanche va publier un livre qui raconte la vie quotidienne des bonnes noires. Elle ne le fera pas seule. Calme, posée, respectable, Aibileen travaille comme domestique depuis plus de 40 ans. Son amie, Minny est la meilleure cuisinière de la ville – mais elle n’a jamais appris à tenir sa langue. C’est avec leur aide que Skeeter réussira à recueillir les témoignages qui vont nourrir son livre.

L’auteure : Kathryn Stockett est née en 1969, à Jackson, dans le Mississipi. Après des études de lettres, elle a travaillé à New York, dans la presse magazine. Elle vit actuellement à Atlanta avec son mari et leur fille. Elle prépare son deuxième roman.

Afin de faire écho au livre choisi, les spécialistes littéraires de la radio, Esther Leneman, Pierre-Louis Basse et Pierre de Vilno y associent un grand classique de la littérature.

L'incontournable :Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, de Harper Lee

Paru en 1960, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur est le roman de référence sur les glissements souterrains qui ont fini par transformer la société sudiste. Récompensé par le prix Pulitzer, traduit en une trentaine de langues et vendu à 30 millions d’exemplaires, le livre de Harper Lee est aujourd’hui au programme de tous les lycées américains.

L’intrigue de Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur se déroule dans les années 30, dans une petite ville du sud des Etats-Unis, baptisée Maycomb.

Scout, la narratrice est une fillette de 8 ans au début du récit, 11 ans à la fin – qui reste tout du long un garçon manqué. Jem, son frère, est adolescent. Les deux enfants sont élevés par leur père veuf, avocat et élu local.

Au cœur du livre, il y a un procès qui transformera la vie des enfants : un jeune noir est accusé de viol par une jeune blanche et c’est Atticus Finch, leur père, qui va le défendre.

Le livre raconte d’abord le racisme au quotidien – mais il y a aussi l’histoire de 2 enfants qui grandissent entre un père exceptionnel de bonté et rigueur morale… et la pression morale d’une petite ville du sud confite de règles de bienséance – une petite fille ça ne porte pas une salopette, ça ne grimpe pas dans les arbres, ça ne tire pas au fusil…

L’auteure : Harper Nell Lee, est née en 1926 dans l’Alabama. Après des études de lettres et de droit, elle s’est installée à New York où elle a commencé à écrire. Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur est son premier et seul livre. Ni interviews, ni photos, ni discours, Harper Lee a refusé toute sa vie de devenir un personnage public.