La symphonie du temps qui passe

  • A
  • A
La symphonie du temps qui passe
Partagez sur :

L'ouvrage La symphonie du temps qui passe a été sélectionné par les auditeurs d'Europe1.

Le livre d'octobre 2010 : La symphonie du temps qui passe de Mattia Signorini

Le héros de La symphonie du temps qui passe, Green Talbot, est né juste après la Première guerre mondiale à Tranquillity, un paisible village anglais où personne n’arrive et d’où personne ne part jamais. Mais le jeune Green, mû par une insatiable curiosité, transgresse l’interdit et s’enfuit à la découverture du vaste monde. En baptisant son personnage Green, la couleur de l’espérance, et Talbot, du nom d’Henry Fox Talbot, l’inventeur du négatif photographique, Mattia Signorini fait de son héros un enfant du siècle, conviant ainsi le lecteur à un véritable voyage initiatique. Aussi riche qu’inclassable, La Symphonie du temps qui passe est tout à la fois une fable surréaliste, un roman d’aventures et une réflexion philosophique.

L’auteur : à tout juste 30 ans, Mattia Signorini est considéré comme l’un des chefs de file de la nouvelle littérature italienne.

L'incontournable : Le Baron perché d’Italo Calvino (écrivain italien, 1923-1985)

Monté vivre dans un arbre à l’âge de 12 ans à la suite d’une dispute familiale, Côme, fils aîné du baron du Rondeau, décide de ne plus jamais descendre sur terre. Nous sommes en 1770. Des années plus tard, toujours perché, il séduira une marquise fantasque et recevra Napoléon en grande pompe. Autoportrait et conte philosophique, Le Baron perché est une éblouissante invention littéraire, où Italo Calvino se livre à une critique sociale aussi distrayante qu’efficace.

La sélection

Marc Dugain L'Insomnie des Étoiles Gallimard

Bret Easton Ellis Suites Impériales Robert Laffont

Donato Carrizi Le Chuchoteur Calmann-Lévy

Mattia Signorini La Symphonie du temps qui passe Presses de la Cité