Horreur boréale : le verdict du jury

  • A
  • A
Horreur boréale : le verdict du jury
Partagez sur :

Ils ont aimé, ils n'ont pas aimé. Les commentaires du jury d’avril de la bibliothèque Europe 1.

Horreur boréale de Asa Larsson, Folio Policier.

ILS ONT AIME

« Des personnages attachants avec un brin de folie et au caractère bien trempé (cela rappelle un peu les héros de Millenium). On devine assez vite l’intrigue. Le fait que l’histoire se déroule dans un univers étrange (église etc) donne à ce livre une ambiance particulière. Un livre qui se laisse lire facilement. Les paysages et l’ambiance de la Suède sont bien décris.

Franck, Langueux (Bretagne).

« Un pasteur prénommé Viktor Strandgard est retrouvé sauvagement assassiné dans son église de la Force Originelle. C'est finalement Rebecka Martinsson qui va mener l'enquête et qui a bien connu le défunt. Les personnages sont simples et naturels mais aussi originaux. Notamment Sanna et Rebecka qui ont vraiment un grain... Très vite on comprend que Rebecka va devoir faire face à son passé pour résoudre ce meurtre. C'est un polar suédois qui n'est pas exaltant mais qui est très bien mené. J'ai aimé »

Sandrine, Cestas Gazinet (Aquitaine)

ILS SONT PARTAGES

« J’ai bien aimé ce petit thriller que j’ai avalé en trois jours. Je dis petit thriller car je ne l’ai pas trouvé assez puissant pour le qualifier de grand thriller. Le thème de la religion m’attirait pourtant mais je n’ai pas été époustouflée par un fanatisme religieux que l’on aurait pu penser plus présent. Le début avec la mise en place du meurtre m’avait plu aussi et me permettait d’espérer avoir entre les mains un très bon thriller avec du suspens. Mais, pour moi, cela manquait d’intrigue. Par contre, j’ai aimé ce que l’on retrouve souvent dans cette littérature nordique, c’est ce fabuleux décor avec le froid, la neige omniprésente et, nouveau pour moi, les aurores boréales. J’ai apprécié aussi l’humour et l’autodérision des personnages mais aussi de certaines situations. Ce que j’aime beaucoup aussi dans cette littérature, c’est l’emploi du tu qui fait que l’on rentre dans ce roman avec une grande aisance. Et même si la fin n’a rien d’extraordinaire, je peux dire que j’ai aimé ce roman pour ses personnages de femmes si différents et si pleins de caractère. »

Mickael, Clamart (Ile-de-France)

« Le récit débute par un meurtre sordide mettant en place l'histoire et me permettait d'espérer avoir entre les mains un très bon thriller. C'est à mon sens plus un polar. Il manque de suspense et d'intrigue. En revanche, j'ai beaucoup apprécié l'ambiance que dégage le décor typiquement nordique : neige, froid et aurores boréales. »

Julie, Lyon

ILS N’ONT PAS AIME...DU TOUT

« Roman policier interminable, qui repose sur une écriture simpliste et un scénario qu’on semble avoir lu 1000 fois, cette Horreur boréale part dans tous les sens mais ne conduit nulle part, l’auteur parait vouloir surfer sur la vague des romans religieux au suspens prévisible. »

Raphael, Molay (Franche Comté)

« Ce livre nous tient en haleine grâce a une intrigue… Finalement assez classique.Quant à l’héroïne, personne hermétique et froide, on a envie de la secouer parfois…Je n’ai pas du tout accroché !! »

Philippe