Cauchemars de guerre

  • A
  • A
Cauchemars de guerre
@ DR
Partagez sur :

Le Mur, le Kabyle et le Marin d’Antonin Varenne est le "Livre Europe 1" de juin.

Le Mur, le Kabyle et le Marin d’Antonin Varenne est le "Livre Europe 1" de juin. Notre classique : Le désert à l’aube de Noël Favrelière.

Chaque mois, un jury de dix auditeurs d’Europe 1 choisit "le livre du mois" parmi cinq nouveautés proposées par la rédaction. En écho au "livre du mois", Europe 1 vous invite à relire un "classique". Pour accompagner vos nuits blanches de l’été, la Bibliothèque Europe 1 a préparé une sélection spéciale "livres noirs". Le gagnant : Le Mur, le Kabyle et le Marin d’Antonin Varenne (éditions Viviane Hamy)

"Le Mur", c’est George Crozat : flic et boxeur amateur en fin de course. Pas « amateur » comme dans « dilettante », non. George Crozat ne vibre que par ces quelques instants sur le ring où il faut dépasser ses limites, dépasser la peur, dépasser la peur pour gagner… ou perdre… Reste la vie quotidienne et ses contraintes. Par besoin d’argent, et peut-être d’adrénaline, Crozat se met à travailler pour un flic véreux. Il tabasse « à la demande ».

"Le Kabyle", c’est Rachid Bendjema, connu des spécialistes comme un vieil historien de la guerre d’Algérie, qui cache soigneusement sa vie d’avant…

"Le Marin", c’est Pascal Vérini, ancien appelé de la guerre d’Algérie, qui s’est installé dans une belle maison sur les bords de Loire après des années de petits boulots et de grandes dérives en mer.

Au cœur de leur rencontre, il y a la guerre d’Algérie et ses secrets, tus pendant si longtemps. Dans une structure devenue classique, qui joue sur les aller-retour entre le passé et le présent, Antonin Varenne entrelace deux récits : un roman noir, autour du héros perdu, "Le Mur" et de ses dérapages sanglants et un roman historique qui retrace l’itinéraire d’un jeune soldat envoyé dans ce qu’on appelait pudiquement un DOP, Dispositif Opérationnel de Protection, en d’autres termes un centre de torture. C’est là, aussi, que le roman rejoint la réalité.

Le père d’Antonin Varenne a fait la guerre en Algérie. Comme la plupart des appelés, il n’en avait jamais parlé – jusqu’à ce que son fils décide d’écrire ce livre…

L’auteur :

Antonin Varenne

© DR

Né à Paris en 1973, Antonin Varenne a passé son enfance à bourlinguer avec ses parents, aux quatre coins de France d’abord, puis sur un voilier. A 20 ans, il revient à Paris pour faire ses études. Sa maîtrise de philosophie en poche, il reprend la route : devient alpiniste du bâtiment, vit à Toulouse, travaille en Islande, au Mexique et, en 2005, s’arrime au pied des Appalaches où il décide de mettre sur papier une première histoire.

Né à Paris en 1973, Antonin Varenne a passé son enfance à bourlinguer avec ses parents, aux quatre coins de France d’abord, puis sur un voilier. A 20 ans, il revient à Paris pour faire ses études. Sa maîtrise de philosophie en poche, il reprend la route : devient alpiniste du bâtiment, vit à Toulouse, travaille en Islande, au Mexique et, en 2005, s’arrime au pied des Appalaches où il décide de mettre sur papier une première histoire.

Revenu en France accompagné d’une femme américaine, d’un enfant bilingue et d’un chien mexicain, il s’est installé dans la Creuse. « Le Mur, le Kabyle et le Marin » est son 4ème roman.

Le classique : "Le désert à l’aube" de Noël Favrelière (éditions de Minuit)

En 1956, l'auteur de ce récit autobiographique a été rappelé en Algérie dans un régiment parachutiste pour participer à ce qu'on appelait " la pacification ". Mais un jour, afin de soustraire à une exécution sommaire un jeune militant du FLN blessé, il le libère et déserte avec lui pour l'aider dans son évasion. Après une fuite d'une semaine dans le désert, ils réussissent à rejoindre l'ALN, l’Armée de Libération Nationale. L'auteur resta dix mois avec les combattants de l'ALN. avant de gagner Tunis et de là les Etats-Unis. En 1966, blanchi des deux condamnations à mort prononcées contre lui, il a pu revenir en France.

Publié en 1960 par les Editions de Minuit, une semaine après sa parution, « Le désert à l'aube » était saisi une semaine après sa parution et sa diffusion interdite. Il a été réédité en 2000, toujours aux Editions de Minuit.

Sélection de juin:

Fred Vargas L’armée furieuse (éditions Viviane Hamy)

John Le Carré Un traître à notre goût (éditions du Seuil)

Michael Connelly Les Neuf Dragons (Seuil policier)