Bibliothèque Europe 1 : la sélection du mois de mai

  • A
  • A
Bibliothèque Europe 1 : la sélection du mois de mai
@ DR
Partagez sur :

Les livres que le jury lit pour vous ce mois-ci.

Après notre Bibliothèque littérature du nord, la Bibliothèque Europe 1 vous propose ce mois-ci, une sélection de livres de femmes.

Véronique Olmi Cet été-là, éditions Grasset

Présentation de l'éditeur :

Comme chaque année, trois couples d'amis passent le 14 Juillet au bord de la mer, en Normandie. C'est un rite immuable et léger. Une parenthèse joyeuse.
Cet été-là, pourtant, un adolescent inconnu surgit et s'immisce dans leur petit groupe pour raviver, peut-être malgré lui, des culpabilités anciennes, des blessures, des secrets. En quelques jours, le destin de ces êtres va basculer.
Cet été-là est un roman sur la fragilité des existences que l'on voudrait heureuses - mais dont les failles se creusent au rythme des mensonges et des compromis. C'est un roman vrai sur la solitude, lorsque le temps a passé, lorsque la lucidité a remplacé l'insouciance, et les doutes la jeunesse. Etre un homme. Etre une femme. Sait-on seulement ce que c'est ? Et comment l'on y parvient ?

Silvia Avallone D'acier , éditions Liana Lévi

Présentation de l'éditeur :

Il y a la Méditerranée, la lumière, l’île d’Elbe au loin. Mais ce n’est pas un lieu de vacances. C’est une terre sur laquelle ont poussé brutalement les usines et les barres de béton. Depuis les balcons uniformes, on a vue sur la mer, sur les jeux des enfants qui ont fait de la plage leur cour de récréation. La plage, une scène idéale pour la jeunesse de Piombino. Entre drague et petites combines, les garçons se rêvent en chefs de bandes, les filles en starlettes de la télévision. De quoi oublier les conditions de travail à l’aciérie, les mères accablées, les pères démissionnaires, le délitement environnant… Anna et Francesca, bientôt quatorze ans, sont les souveraines de ce royaume cabossé. Ensemble, elles jouent de leur éclatante beauté, rêvent d’évasion et parient sur une amitié inconditionnelle pour s’emparer de l’avenir.

Cécile Wajsbrot L'hydre de Lerne, Éditions Denoël

Présentation de l'éditeur :

Comment vivre avec un père qui perd la mémoire? Comment supporter la dilution d'un monde qui vous a servi d'origine? Confrontée à la maladie d'Alzheimer de son père, la narratrice remonte vers les traumatismes familiaux plus anciens, rafle du Vél'd'Hiv, exil, perte de la langue natale... Alors que les tâches quotidiennes menacent de l'engloutir, elle fait l'expérience d'un très profond déracinement où elle puise une acuité salvatrice.

Ana Maria Matute Paradis inhabité, Éditions Phebus

Présentation de l'éditeur :

Nous sommes à Madrid, dans les années vingt. Adriana a six ans et vit dans une famille bourgeoise. Sensible et rêveuse, elle observe le monde des adultes, ces « Géants », et lui oppose avec opiniâtreté une licorne échappée de la trame d’un tapis, blanche, énigmatique et symbole de l’enfance qui s’enfuit. Afin de lutter contre l’angoisse qui la saisit à voir ses parents se déchirer, elle renforce ses liens avec sa tante Eduarda, féminine, indépendante et amoureuse de Michelmonamour. Et voici Adriana maintenant adolescente qui noue une amitié incandescente, sinon une passion, avec un de ses voisins, Gravila. Son univers volera en éclats lorsque la guerre civile incendiera l’Espagne.
Roman d’une extrême subtilité, Paradis inhabité évoque l’enfance à jamais enfuie. Une fois de plus, Ana Maria Matute démontre qu’elle demeure un des écrivains majeurs de notre temps.

Val McDermid Sans laisser de traces, Éditions Flammarion

Présentation de l'éditeur :

Vingt-trois ans après la grande grève des mineurs britanniques de 1984, la fille de Mick Prentice demande à la police d'enquêter sur la disparition de son père, qui avait abandonné la lutte syndicale pour aller travailler à Nottingham. Les inspecteurs Karen Pirie et Phil Parhata sont chargés de l'enquête.