Bac : on vous fait les corrections d’histoire-géo

  • A
  • A
Bac : on vous fait les corrections d’histoire-géo
@ Maxppp
Partagez sur :

CORRIGÉ - Les deux dissertations, qui reprennent l’intitulé de chapitres, ne réservaient aucune surprise aux élèves. Les plans devaient donc être précis.

Deuxième jour d’examen pour les terminales. Les filières ES et L ont planché mardi sur l’épreuve d’histoire et de géographie, leurs amis de S ayant passé cette épreuve en première. Les sujets proposés cette année collaient au programme, selon Hugo Billard, professeur d’histoire et de géographie au lycée militaire de Saint Cyr l’Ecole et directeur de manuels scolaires chez Magnard, il recommande le plan chronologique pour les deux sujets et souligne qu’un schéma à main levé, directement dans la copie, pouvait faire la différence auprès des correcteurs.

>> A lire aussi : Le calendrier des épreuves par série

HISTOIRE

Le projet d'une Europe politique depuis le congrès de La Haye

Parlement européen

© REUTERS


La problématique :

La mutation du projet européen depuis 1948

Les notions à définir :

Inter-gouvernementalité, fédéralisme, euroscepticisme, supranationalité, coopération, intégration et surtout "opting-out" (faire une Europe à la carte).

Le plan :

Trois parties pour suivre les mutations du projet européen.

1)      Les premiers essais de coopération entre 1948 et 1957 comme le Conseil de l’Europe, la Communauté économique du charbon et de l’acier, la Communauté européenne de défense et la Communauté économique européenne du traité de Rome en insistant sur le rôle des Etats, dans le contexte de la Guerre froide.

2)      Les évolutions du projet politique via les mutations des institutions (élection du Parlement européen au suffrage universel) et les élargissements vers le Royaume-Uni et l’Europe des 12 jusqu’à Maastricht en 1992.

3)      La période allant de l’après Schengen à aujourd’hui, en montrant les élargissements à l’Est et au Sud, la mise en place de la monnaie unique (2002) et de l’entrée en vigueur en 1995 de l’espace Schengen

Le plus :

Le schéma qui montre le passage d’une Europe à six en 1950 et les différents élargissements, avec les capitales européennes et les enjeux aux frontières. Un tel schéma permet également de s’interroger sur la place du Royaume-Uni dans l’Union.

La Chine et le monde depuis 1949

chine

© REUTERS

La problématique :

L’affirmation de la puissance chinoise dans le monde et donc la mise en place d’un système hybride (communiste pour la politique, capitaliste pour l’économie).

Les notions à définir :

Le communisme maoïste, les quatre modernisations, le socialisme de marché, les Zones économiques spéciales et le soft power à la chinoise.

Le plan :

Trois parties pour montrer le passage d’un pays fermer sous Mao à la deuxième puissance économique mondiale aujourd’hui.

1)      L’époque maoïste qui va de 1949 à 1976 est marquée par la rupture avec le grand frère soviétique et une politique étrangère tournée vers le Tiers-monde. Montrer que le maoïsme a également une influence importante en Occident et notamment en France. Les deux dates clefs de la période sont l’entrée de la Chine communiste à l’Onu en 1971 et la visite du président Nixon en 1972.

2)      L’ouverture économique sous l’ère Deng Xiaoping, allant de 1976 à 1997. C’est la période des quatre modernisations, résumé dans le principe "un Etat, deux systèmes". La Chine s’ouvre sur le monde via la création des Zones économiques spéciales et instaure le socialisme de marché. Les élèves doivent également souligner les limites de l’ouverture et la répression sanglante des manifestations étudiantes de la place Tienanmen en 1989 et noter la place particulière de Hong-Kong, rendu à la Chine par les Britanniques en 1997.

3)      Le XXIe siècle chinois est marqué par l’entrée du pays à l’OMC en 2001 et son explosion économique sous Hu Jintao qui en fait l’un des principaux créanciers du monde et la deuxième puissance économique mondiale. La politique économique chinoise se tourne vers l’Amérique latine et l’Afrique. Sur le plan diplomatique et militaire, elle fait monter la pression en mer de Chine et montre ses avancées technologiques (notamment dans le domaine spatial). Toutefois, il ne faut pas oublier de montrer les faiblesses de ce géant, qui a du mal à contrôler son territoire (sécurité au Tibet et au Xinjiang), inégalités territoriales, etc.

Le plus :

Un croquis montrant la séparation Est/Ouest avec des flèches allant vers l’intérieur du pays, depuis la façade littorale, pour montrer la politique d’intégration en cours. Et une citation de Deng Xiaoping : "Peu importe que le chat soit noir ou blanc, du moment qu’il attrape les souris", preuve du pragmatisme chinois.

GEOGRAPHIE

Les dynamiques territoriales du Brésil

20.11.Bresil.football.coupe.monde.logo.Reuters.930.620

© REUTERS

Les élèves devaient remplir un fond de carte et faire un croquis. "Plusieurs plans de légende sont possibles", assure Hugo Billard. Les correcteurs attendent toutefois de voir les inégalités territoriales et les liens qui unissent le Brésil.

Carte possible :

D’un côté : Un territoire contrasté organisé autour de métropoles : le Sud autour de Rio et de Sao Paolo, tourné vers l’international, le centre avec Brasilia (la capitale), Manaus au cœur de l’Amazonie, le Nord Est, Belem, Recife beaucoup plus pauvre.

De l’autre : Le dynamisme territorial avec le dynamisme économique près de Brasilia, ouverture au monde avec le littoral au Sud et le front pionner qui grignote l’Amazonie au Nord. Montrer également que le Brésil s’intègre dans un dynamisme régional avec le Mercosur en soulignant les frontières avec les pays voisins.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

MORCEAUX CHOISIS - Bac de français : "Victor Hugo, t'es un bel enfoiré"

CORRIGE - Bac de philo : ce qu'il ne fallait pas oublier

BAC 2014 - Découvrez tous les résultats ici dès le 4 juillet