Bac 2014 : comment gérer le stress avant l'examen ?

  • A
  • A
Bac 2014 : comment gérer le stress avant l'examen ?
Baccalaureat et stress ne font pas bon ménage.@ MAX PPP
Partagez sur :

SANTÉ - Le Dr Lemoine vous prodigue ses conseils pour aborder les révisions et les épreuves en toute sérénité.

>>> Retrouvez toute l'actu du bac 2014 en cliquant ici

Les révisions s’accélèrent, le jour des premières épreuves approche et, forcément, la pression monte : la dernière ligne droite avant le baccalauréat est une épreuve en soi pour les bacheliers. Sommeil, alimentation, stress, médicaments : quels sont les bons réflexes à adopter et, a contrario, les fausses bonnes idées à oublier ?

>> Europe1.fr a demandé conseil au médecin Jean-François Lemoine, qui intervient tous les matins sur notre antenne dans le cadre de la chronique Pourquoi docteur ?

Règle n°1 : le sommeil est très important. On mémorise beaucoup pendant la nuit, surtout pendant  le sommeil profond. Réviser tard le soir n’est donc pas un problème. A l’inverse, passer une nuit blanche à réviser ne sert à rien : mieux vaut dormir deux ou trois cycles d’une heure.

Règle n°2 : mangez comme d'habitude et varié. Il faut manger le plus équilibré possible mais la règle reste de ne pas trop changer ses habitudes : la prime est à l’équilibre. Cela ne sert à rien de ne manger que du poisson et des épinards, censés doper la mémoire : c’est un mythe. En revanche, il est très important de boire beaucoup puisque la déshydratation est facteur de stress.

28.06.Bandeau.alimentation.fruits.citron.orange.Reuters.460.120

© REUTERS

Règle n°3 : gare aux médicaments. Evitez les médicaments, sauf s’ils sont prescrits par votre médecin et que vous les avez essayés une semaine avant les examens. C’est particulièrement le cas pour les bétabloquants, auxquels certains lycéens s’intéressent juste avant le bac. Il y a bien d’autres solutions, comme le yoga ou la psychothérapie, mais on ne s’y met pas à la veille d’examens.

En ce qui concerne les compléments alimentaires, nous n’en avons pas besoin dans notre pays. Ces compléments sont destinés aux personnes qui ont des carences alimentaires.

Le jour J : respirer et s’isoler. Le cerveau a besoin de beaucoup d’oxygène lorsqu’on stresse. Il est donc recommandé de respirer largement et le plus lentement possible quand on découvre les intitulés d’une épreuve. Si vous connaissez des méthodes de respiration, elles vous seront très utiles. Sinon, prenez deux ou trois minutes pour penser à autre chose tout en respirant lentement. Cela vous permettra d’entrer dans votre sujet plus détendu. De même, évitez au maximum de regarder ce qu’il se passe autour de vous : on peut avoir l’impression de ne faire que des erreurs, entouré de Prix Nobel. Ce qui n’est probablement pas le cas.

28.06.Bandeau.bac.education.concours.e1default.460.120

Loisirs, sport, sexe, etc. : stop ou encore ? S’il est important de se détendre, mieux vaut marcher dehors s’aérer ou aller au cinéma plutôt que jouer aux jeux vidéos. Tous les jeux vidéo ne sont pas stressants, mais leur enjeu peut le devenir. Le sport est très bon pour le corps, surtout pendant la période des révisions mais il est inutile de faire une grosse séance à la veille des examens.

Le sexe n’est pas recommandé, que ce soit seul ou à deux. Quant aux lycéens qui fument des joints*, là aussi la stabilité s’impose : si un lycéen à l’habitude de fumer un joint tous les soirs, qu’il continue. Et celui qui n’y a jamais touché n’a aucun intérêt à le faire à la veille des examens. Il ne faut faire aucune expérience à la veille du jour J. Il en va de même avec le café : la caféine est un bon stimulant mais si on a l’habitude d’en prendre deux par jour, il ne faut pas en boire dix pendant les épreuves.

Quant à la tentation que peut représenter Roland-Garros et la Coupe du monde, il ne faut pas s’en priver si on sait s’arrêter. L’idéal est de réviser 8 heures par jour : après, entre une longue pause ou plusieurs petites pauses, cela dépend de chacun. Si on ne commence pas à se connaitre lorsqu’on arrive au baccalauréat, c’est qu’il y a un souci.

bac, table, lycée, copies

EN RÉSUMÉ

Ce qui est conseillé : ne pas bouleverser ses habitudes, bien dormir, ne pas hésiter à travailler le soir et surtout relativiser : "les bacheliers rencontrerons bien d’autres épreuves au cours de leur vie".

Ce qu’il faut éviter : changer ses habitudes, croire aux solutions miracles, recourir aux médicaments, se mettre trop la pression.

* La consommation de produits stupéfiants est illégale et néfaste pour la santé.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

HIGH-TECH - Smartphone : réviser le bac, c’est dans la poche

PROGRAMME - Bac 2014 : le calendrier des épreuves par série

DURA LEX SED LEX - Tricheurs, ce que vous risquez

STATS - Les résultats seront publiés le 4 juillet

INTERVIEW E1 - Deux siècles de bac, deux siècles de triche