Bac 2014 : cinq conseils pour réussir son rattrapage

  • A
  • A
Bac 2014 : cinq conseils pour réussir son rattrapage
@ Maxppp
Partagez sur :

PRESQUE – Vous êtes juste en dessous de la moyenne. Simple accident : on se reconcentre et on fonce vers le rattrapage.

La pression est à son comble : les résultats du bac tombent vendredi. Certains partiront faire immédiatement la fête. D’autres devront repasser par la case terminale. Mais pour ceux qui ont obtenus entre 7 et 9,9, le week end sera dédié aux révisions. Pas de stress, Europe 1 vous aide à préparer votre rattrapage afin de sortir avec les lauriers de cette seconde chance.

>>> Retrouvez toute l'actu du bac 2014 en cliquant ici

1) Choisir judicieusement ses épreuves

Avant de partir la fleur au fusil au rattrapage, il faut bien analyser la situation. "Si on a eu 8 dans une matière dans laquelle on a été moyen dans l’année, il y a peu de chance de remonter à 15", explique à Europe  1 Olivier Rollot, ancien directeur de la rédaction de l'Etudiant qui publie chaque semaine L'Essentiel du sup. Autrement dit, il vaut mieux miser sur la matière où l’on s’est vraiment planté afin de remonter ce 2 qui fait vraiment tâche dans les résultats et qui représente beaucoup de points potentiels.

2) Se focaliser sur ce que l’on sait déjà

"Ca ne sert à rien d’imaginer qu’on va rattraper le programme dans le week-end", résume Olivier Rollot. Pour ceux qui n’avaient pas le niveau il y a 15 jours, deux jours ne sont pas suffisants pour devenir des experts. "Il vaut mieux être bon sur certains points et bien les travailler", précise-t-il. En espérant que la communication avec l’enseignant l’incitera à vous interroger dessus.

3) Communiquer avec le prof en face de vous

Lorsque vous arrivez face au professeur, n’oubliez pas qu’il a votre curriculum vitae devant lui. Rien ne sert de lui mentir. Toutefois, "il ne faut pas hésiter à communiquer avec l’enseignant sur sa situation", assure Olivier Rollot. La note obtenue au bac ne reflète pas forcément l’année de labeur derrière. Et s’il y a peu de point à rattraper, autant expliquer au prof que vous êtes bien là par accident. Vous pourriez même obtenir de l’indulgence dans le choix du sujet.

4) Se montrer sous son meilleur jour

Les professeurs que vous avez en face de vous ne sont pas là pour casser les élèves. Bien au contraire, ils sont plutôt bienveillants et prêts à vous donner une vraie deuxième chance. De plus, les professeurs se sentent valorisés par les bons résultats des élèves et apprécient de voir leur académie obtenir de bons résultats, confie Olivier Rollot. "Traitez les donc bien", conseille le spécialiste.

5) Assumer ses lacunes

Le sujet demandé ne vous convient pas. D’ailleurs vous estimez que votre prof vous l’a mal expliqué pendant l’année. Inutile d’utiliser cette ligne de défense : "les profs sont solidaires entre eux", rappelle Olivier Rollot. Donc ça ne sert à rien d’aggraver son cas. Vous vous en sortirez peut-être mieux à l’autre épreuve.  

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

POLEMIQUE - Trop difficiles, les sujets du Bac S ?

ZOOM - La triche peut coûter très cher

ZOOM - Bac d'histoire-géo : on vous fait les corrections

CORRIGE - Bac de philo : ce qu'il ne fallait pas oublier