Vous êtes de plus en plus nombreux à conduire sans assurance

  • A
  • A
Vous êtes de plus en plus nombreux à conduire sans assurance
@ MAX PPP
Partagez sur :

ILLEGAL - Souci d’économies ou simple négligence, entre 370.000 et 740.000 conducteurs prendraient la route sans assurance en France chaque année.

Arbitrage budgétaire ou négligence, entre 370.000 et 740.000 conducteurs prennent la route sans assurance, pourtant obligatoire, selon le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO). "C’est tout une série de gens qui pensent qu’ils conduisent bien ou que leur assurance est trop chère", précise à Europe 1 François Werner, directeur général du Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires. Et le phénomène est en plein explosion, assure l’organisme qui a versé 87,6 millions d'euros aux victimes en 2013. Afin d’enrayer cette tendance, le FGAO a lancé une campagne de sensibilisation.

Les non assurés en chiffres. 370.000 à 740.000 personnes qui roulent sans assurance, ça représente entre 1 et 2% des conducteurs. Le FGAO, chargé d’indemniser les victimes des chauffards sans assurance, qui ne peuvent pas payer pour les dommages qu’ils ont causés, a traité 27.264 dossiers en 2013. Cet organisme a versé plus de 87,6 millions d’euros pour indemniser les victimes, seulement 15 millions d’euros ayant pu être récupérés auprès des responsables d’accidents non-assurés. De plus, sur l’ensemble de la mortalité routière en 2013, près de 6% impliquent un conducteur non-assuré, soit 192 décès.

Un coût pour tous les automobilistes assurés. Les assurés financent en grande partie les conducteurs non assurés. En effet, une contribution de 2% est prélevée sur leurs primes d’assurance et versée au FGAO. Les assureurs sont aussi mis à contribution. Or, assurer son véhicule est une obligation. Les contrevenants risquent jusqu'à 3.750 euros et les remboursements des accidents qu’ils ont causés peuvent atteindre plusieurs dizaines de milliers d'euros. Actuellement, plus de 20.000 personnes paient entre 50 et 300 euros par mois, parfois jusqu’à la fin de leurs jours. Et, la grande majorité a moins de 35 ans.

Arrêter l’hémorragie. D’un côté, les accidents sont en baisse de 22% depuis 2009 selon l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR),  de l’autre, les dossiers ouverts par le FGAO pour ces mêmes accidents corporels sont en hausse de 8,5 %. L’organisme a donc décidé de sensibiliser le public à travers une campagne avec pour message "Sans assurance, découvrez le vrai coût de la vie". Elle donne doit s’accompagner d’actions de prévention sur internet et sur le terrain. Objectif : faire de la pédagogie autour des risques liés à la non-assurance.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

PISTE - La conduite autorisée dès 15 ans ?

PERMIS - La conduite accompagnée permet d'avoir son permis plus facilement

PERFORMANCE - Flashé à 225km/h en conduite accompagnée

CONSO - La conduite accompagnée réduit le coût du permis