Toyota : la Prius en eaux troubles

  • A
  • A
Toyota : la Prius en eaux troubles
@ Reuters
Partagez sur :

La voiture vedette de Toyota a fait l’objet de plusieurs plaintes pour un problème de freins.

C’est une mauvaise loi des séries. Après avoir dû rappeler des millions de voitures à cause d'une pédale d'accélération défectueuse, le géant automobile japonais a avoué mercredi avoir reçu de nombreuses plaintes, au Japon et en Amérique du Nord, concernant les freins de sa voiture hybride vedette Prius.

Toyota a eu connaissance de ces plaintes en décembre, a indiqué une porte-parole du groupe, ajoutant que le constructeur automobile nippon examinait la question. Elle a précisé qu'il n'y avait eu aucune mention d'accidents qui seraient liés à ce problème. La Prius de troisième génération est en tête des ventes au Japon.

Toyota s’excuse

Mardi, Toyota s’est excusé auprès de ses clients pour les rappels des voitures équipées de pédales défectueuses. Mais le géant automobile japonais risque malgré tout d'être sanctionné aux Etats-Unis. La sécurité routière américaine a annoncé qu'elle envisageait des sanctions non-précisées contre le premier constructeur mondial, estimant que deux accidents mortels étaient liés à ces problèmes d'accélérateur.

Le vice-président de Toyota a réfuté les critiques selon lesquelles le constructeur, devenu numéro un mondial en 2008, aurait sacrifié la qualité de ses voitures pour atteindre plus vite cette consécration. "Je ne pense pas que l'expansion de la production à l'étranger ait affecté la qualité de quelque façon que ce soit", a-t-il affirmé. Toyota a rappelé depuis la semaine dernière près de 4,6 millions de véhicules dans le monde.