Toyota a "la" solution

  • A
  • A
Toyota a "la" solution
@ Reuters
Partagez sur :

Le constructeur automobile a trouvé la solution au défaut qui concerne 4 millions de véhicules.

Toyota espère entrevoir le bout du tunnel. Le géant japonais de l'automobile a annoncé avoir "développé et testé rigoureusement une solution" au problème de blocage de la pédale d’accélération, et le constructeur entend le faire savoir.

Après le désastre en termes d’image suscité par le rappel massif de voitures, Toyota lance donc une contre offensive médiatique. "Nous vous avons laissé tomber", a reconnu Jim Lentz, numéro un de Toyota aux Etats-Unis, qui s’est excusé auprès des consommateurs dans un message vidéo.

La réparation du problème nécessite "environ 30 minutes", a fait savoir Jim Lentz sur la chaîne américaine CNBC. Ce dernier a décidé d’occuper le terrain médiatique : après CNBC, Jim Lentz doit participer à une autre émission d'actualité, sur NBC, et tenir dans la journée une conférence de presse téléphonique avec les journalistes américains. Toyota a également multiplié les encarts publicitaires dans les journaux américains.

La solution bientôt proposée en Europe

Un porte-parole du groupe en Europe a affirmé que la même solution sera mise en place en Europe, sans toutefois préciser de date. Toyota a annoncé vendredi le rappel de 1,8 million de véhicules en Europe.

Au total, le constructeur nippon a rappelé 4,5 millions de voitures, qui représentent au total plus que le nombre de voitures vendus par le groupe en un an dans le monde. Toyota a également annoncé qu’il allait reprendre la construction des modèles incriminés dès lundi 8 février. Face à la multiplication des défauts de fabrication, le constructeur avait suspendu la production des modèles suivants : AYGO, iQ, Yaris, Auris, Corolla, Verso, Avensis et RAV4.