Route des vacances : les cinq vérifications techniques à ne pas oublier

  • A
  • A
Route des vacances : les cinq vérifications techniques à ne pas oublier
@ maxppp
Partagez sur :

SÉCURITÉ - Que vous soyez en partance pour les vacances ou sur la route du retour, Europe 1 vous conseille pour éviter les ennuis mécaniques. 

Plusieurs centaines de kilomètres vous attendent ce week-end ? Les trajets, c'est éreintant pour vous, votre famille mais aussi pour votre voiture. Alors, pour éviter la casse moteur ou la crevaison, tout en assurant votre sécurité, Europe 1 vous donne ses recommandations pour un voyage en toute sérénité. 

>> LIRE AUSSI - L'aide à la conduite : un faux-ami de la route des vacances

L'usure des pneus. Une crevaison à vive allure sur autoroute peut avoir de graves conséquences. Deux parties du pneu sont donc à vérifier. Le flanc, tout d'abord, ne doit comprendre ni déchirure ni fissure. Puis, concentrez-vous sur la bande de roulement. La profondeur des rainures doit être au minimum de 1,6 millimètre afin d'éviter tout danger d'aquaplaning. Si vous notez la présence sur un pneu d'un dessin de triangle, de l'inscription "TWI" ou du symbole du constructeur, c'est qu'il est déjà trop usé.

En cas d'absence de roue de rechange, vous pouvez prévoir une bombe anti crevaison. Attention, ce n'est pas un produit miracle mais en cas de "petite" crevaison (moins de trois millimètres), elle pourra vous être utile. 

pneu voiture

La pression des pneus. Une enquête Bridgestone de 2013 a montré que 78% des automobilistes européens roulent avec des pneus sous-gonflés. Beaucoup ne savent pas que la pression se vérifie en temps normal une fois par mois. Avant de partir en vacances, n'y coupez pas. En effet, des pneus sous-gonflés augmentent les distances d'arrêt, chauffent plus vite, risquent l'éclatement et vous font consommer plus d'essence. On estime que les pneus mal entretenus sont responsables en été de 15% des accidents mortels sur autoroute.

Pour vos quatre pneus ainsi que pour la roue de rechange, vérifiez la pression dans la première station essence que vous croisez. En effet, à chaud, les résultats sont faussés. Les pressions correspondant à votre véhicule se situent dans le manuel de bord ou à l'intérieur de la trappe du réservoir d'essence. Pour une voiture chargée, en général, il faut augmenter la pression de 0,2 voir 0,3 bars par rapport à la pression normale. 

>> LIRE AUSSI - Route des vacances : la vitesse, un danger sous-estimé

Les niveaux de liquide. Les niveaux se contrôlent lorsque le moteur est froid et sur terrain plat. Il y a quatre liquides à vérifier : l'huile moteur, le liquide de refroidissement, le liquide frein et le produit lave-glace. Les deux premiers sont très importants car en cas de manque, la casse moteur vous guette.

Concernant l'huile moteur, vérifiez sur la jauge que le niveau est situé entre le maxi et le mini. S'il en manque, faites attention à ajouter une huile correspondant au type de carburant : diesel ou essence. Concernant les autres liquides, le plus souvent, la vérification des niveaux se fait par transparence de leurs réservoirs. Les repères mini et maxi sont encore là pour vous aider.  

En cas de pénurie de liquide en cours de route, les voyants de couleur rouge correspondants s'allumeront sur votre tableau de bord. 

>> LIRE AUSSI - Saura-t-on bientôt combien consomme réellement notre voiture ? 

moteur de voiture

Pour les niveaux d'huile, c'est sous le capot que ça se passe. 

Les feux. Feux de stop, de position, de croisement, de route et feux de brouillard doivent fonctionner. N'étant pas à l'abri d'un gros orage, cette vérification doit se faire même si vous roulez de jour. La hauteur des feux se règlent aussi. En effet, si votre voiture est chargée, les feux risquent de ne plus éclairer à la bonne hauteur et vous perdrez en visibilité.

Le réglage des feux se fait manuellement avec des petites molettes situées dans le moteur, une pour chaque côté.

Ah oui, pensez à l'essence. Ça va sans dire mais c'est mieux en le disant. Pour les plus étourdis d'entre vous, pensez à faire le plein. Bien que la réserve vous permette de roulez 50 kilomètres, il serait ballot d'avoir à payer une dépanneuse parce qu'on a omis de faire le plein.  

>> VIDÉO - Il faut prévoir une occupation pour le voyage des enfants