Porsche rappelle les Panamera

  • A
  • A
Porsche rappelle les Panamera
@ MAXPPP
Partagez sur :

La fiabilité des ceintures de sécurité serait en cause. Aucun accident n’a été déploré.

Le constructeur allemand ne veut pas prendre de risques. Porsche a lancé une opération de rappel "préventif" de la totalité de ses nouveaux bolides Panamera, en raison d'un risque sur les ceintures de sécurité, a indiqué mardi un porte-parole du groupe.

Il s'agit d'un risque théorique sur la fiabilité des ceintures de sécurité lorsqu'on déplace le siège aux extrêmes plusieurs fois de suite, a expliqué un porte-parole du groupe, en cours de rachat par Volkswagen.

Un coût marginal

La firme de Stuttgart (sud-ouest) demande à ses clients de repasser chez leur concessionnaire pour réparer ce défaut. "C'est un service préventif et gratuit", a ajouté le porte-parole. L'opération a commencé "début mars" et Porsche espère la mener à terme avant la fin du printemps, a-t-il précisé.

"Aucun accident n'a été déploré à ce jour", Porsche ayant découvert ce défaut lors d'un test ultérieur à la commercialisation en septembre dernier de ce nouveau modèle. Le coût pour Porsche sera marginal, a-t-il estimé.

L’action en baisse

La Bourse de Francfort a toutefois sanctionné la nouvelle, très préjudiciable aux groupes en terme d'image. L'action Porsche chutait de 2,77% à 45,39 euros vers 15h30. Sa future maison-mère Volkswagen cédait plus de 3% à 71,23 euros à la même heure, dans un indice vedette Dax en repli de plus de 1%.

Avec sa Panamera, une "sportive familiale" cinq portes, Porsche est entré dans un nouveau segment et veut concurrencer directement les Mercedes Classe S. Le modèle est fabriqué dans son usine de Leipzig (est de l'Allemagne). Son lancement a marqué aussi un nouvel élargissement de la gamme du constructeur des légendaires 911, le précédent remontant à 2003 avec la mise sur le marché du tout-terrain haut de gamme Cayenne.